mis à jour le

Encore du kif, toujours du kif...

Malgré le creusement de tranchées, les barrages sécuritaires fixes et les rondes permanentes, les narcotrafiquants réussissent à introduire des quantités importantes de drogue sur le territoire algérien. 41,40 quintaux de résine de cannabis ont été saisis le même jour dans deux opérations différentes sur la bande frontalière ouest. En effet, avant-hier, les gardes-frontières de Maghnia ont procédé à la saisie de 32,40 kg de drogue au village de Ouled Kaddour, à 10 km de la ville et à quelques encablures de la frontière. Le convoyeur a réussi à prendre la fuite en direction du territoire chérifien. Le même jour, vers minuit, sur le tronçon autoroutier au niveau de Hammam Boughrara, les éléments des Douanes de Maghnia ont mis la main sur 9 quintaux de kif dissimulés dans un véhicule de marque Mercedes. Poursuivi, le narcotrafiquant a pris la poudre d'escampette. Ces deux prises surviennent 24 heures seulement après celle de Magoura (sud de Tlemcen), où les GGF ont mis la main sur 10 quintaux de drogue. En tout, pas moins de 5 tonnes de stupéfiants ont été saisies en 24 heures par les services précités. Une quantité qui inquiète en ce sens que malgré les mesures prises au niveau du tracé frontalier, les barrages fixes de différents services de sécurité et les rondes permanentes, les trafiquants réussissent toujours à introduire de la drogue sur le territoire national.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien