mis à jour le

Nouvel appel pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’Homme , la Coalition Marocaine contre la Peine de Mort et l’Association française “Tous contre la peine de mort ” ont appelé, lundi à Rabat,  les autorités marocaines à amorcer une réforme de la législation pénale et à s’inscrire dans la démarche de l’ abolition de la peine de  mort.

Les trois ONG ont recommandé, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation d’un rapport sur la situation des condamnés à mort, la révision du code pénal en vue d’abolir la peine de mort, conformément à l’article 20 de la constitution qui stipule que “le droit à la vie est le droit premier de tout être humain” et que “la loi protège ce droit”.

Cette révision s’avère aussi nécessaire pour entériner la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU qui appelle tous les Etats à geler l’exécution de cette peine.

Ces organisations des droits de l’Homme ont appelé à l’adoption du deuxième protocole facultatif se rapportant au pacte international relatif aux droits civils et politiques, et  à la suppression de la peine de mort quelles que soient les conditions, en harmonie avec les recommandations de l’Instance équité et réconciliation.

S’exprimant à cette occasion, le président de l’OMDH, Mohamed Nachnach, a qualifié la peine de mort de “sévère” et “vindicative”. Il a souligné également que le Maroc a réalisé des avancées considérables en matière de droits de l’Homme à travers l’adoption de plusieurs conventions internationales y afférentes et la stipulation dans la constitution  du droit à la vie.

Et de mentionner que le taux de criminalité dans les pays qui appliquent la peine capitale  n’est pas moindre que dans les pays qui ne l’appliquent pas.

Le responsable des programmes de l’association française “Tous contre la peine de mort” a indiqué, de son côté, que l’ étude sur la situation des condamnés à mort qui a eu lieu pour la première fois au Maroc, avait pour objectif d’analyser l’état physiologique et psychique et la condition matérielle  de ces condamnés en vue de convaincre le gouvernement marocain  de se joindre aux 140 pays ayant aboli la peine capitale.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

appel

AFP

Centrafrique: l'ONU lance un appel d'urgence

Centrafrique: l'ONU lance un appel d'urgence

AFP

RDC: un opposant condamné à 5 ans de prison

RDC: un opposant condamné à 5 ans de prison

Politique

En RDC, un appel à manifester contre le maintien au pouvoir de Kabila

En RDC, un appel à manifester contre le maintien au pouvoir de Kabila

peine

AFP

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

AFP

CPI: prononcé d'une première peine contre le Congolais Bemba

CPI: prononcé d'une première peine contre le Congolais Bemba

AFP

Fleuron de la "nouvelle Ethiopie", le tramway d'Addis Abeba peine

Fleuron de la "nouvelle Ethiopie", le tramway d'Addis Abeba peine

mort

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

AFP

Nigeria: un mort dans un attentat-suicide

Nigeria: un mort dans un attentat-suicide

AFP

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre