mis à jour le

On vous le dit

Nabni invité à la tripartite   Une première. Après les syndicats autonomes invités à participer à la prochaine tripartie (gouvernement- patronat-UGTA), qui se tiendra très prochainement, c'est au tour du think tank Nabni d'y être convié. Ce réseau d'économistes, d'universitaires, chefs d'entreprise, médecins et simples fonctionnaires travaille depuis 2011 sur l'élaboration d'un programme documenté et ciblé visant à améliorer le quotidien des Algériens, que le réseau voulait soumettre au gouvernement pour application. Nabni a ainsi été officiellement convié par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à s'associer aux discussions de la prochaine tripartite. Il reste à savoir si cette participation prendra la forme d'une collaboration effective ?   Les réserves halieutiques en débat à Alger   Le ministre de la Pêche et des ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, présidera demain à Alger une séance de travail avec le président et le secrétaire exécutif de la Commission générale de la pêche en Méditerranée et en mer Noire (CGPM), a indiqué le ministère dans un communiqué. Invités par le ministre Ferroukhi, le président de la CGPM, Stéfano Ctaudella ainsi que le secrétaire exécutif de cette organisation, Abdellah Srour, seront en visite lundi à Alger pour une réunion de travail et de concertation au niveau du ministère. Cette rencontre sera l'occasion pour les deux parties de mieux appréhender les mécanismes de fonctionnement et d'action du ministère et de la commission pour un développement durable de la pêche et de l'aquaculture en Méditerranée. La CGPM a été créée en 1949 afin de jouer un rôle actif pour la conservation des stocks halieutiques dans les eaux internationales de la mer Méditerranée. Elle rassemblent 23 pays membres qui bordent la Méditerranée et la mer Noire.   Club sportif, association de bienfaisance ou agence de voyages   Officieusement, l'Entente de Sétif s'est transformée en association de bienfaisance et agence de voyages. Pour l'illustration, la direction du club phare de Aïn El Fouara a remis en août dernier 6000 euros (l'équivalent de 888 000 DA) au joueur du MC Oran, Dagoulou, qui n'a finalement pas rejoint le onze ententiste. Le «convoité» a certes signé une décharge, mais n'a toujours pas remboursé l'«avance» perçue. Recruté sans passer par les tests d'usage, l'Ivoirien Madou Frank, qui perçoit mensuellement 140 000 euros (soit 2,7 millions de dinars) se trouve depuis presque une semaine à... Paris.   Un prix Benaïchouba à Mouzaïa   Les anciens élèves de Madani Benaïchouba, célèbre instituteur à Mouzaïa (Blida), mort le 16 septembre à l'âge de 62 ans, comptent, afin que nul ne l'oublie, concrétiser l'idée de l'institution d'un prix d'excellence portant le nom du défunt pour récompenser les meilleurs élèves de cette localité. Madani Benaïchouba était pour de nombreuses générations le meilleur parmi les meilleurs des enseignants de Mouzaïa. Il était de ceux qui ne ménageaient aucun effort pour se mettre au diapason afin de se former pour mieux inculquer ses connaissances à ses élèves qu'il affectionnait comme ses propres enfants. Cet instituteur de langue française a formé et marqué depuis 1962, grâce à sa méthode de travail, son sérieux, sa droiture, son humanisme, sa rigueur et surtout sa fermeté des générations qui font aujourd'hui la fierté de la ville de Mouzaïa.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien