mis à jour le

Les mauvaises pratiques posent problème aux nourrissons

Infectieux ou d'irritation, les problèmes de santé, notamment de nature dermatologique, répandus chez les nourrissons, semblent provenir grandement des comportements pas toujours corrects des mamans. C'est à partir de ce constat appuyé par les médecins que Marytam Pharma a organisé, vendredi à Alger, le premier séminaire de dermatologie pédiatrique. Cet événement, sponsorisé par Faderco, via sa marque Bimbies, a vu la participation d'un important nombre de pédiatres soucieux d'échanger avec le panel d'experts, notamment français, invités au sujet des cas qu'ils reçoivent dans leur cabinet et des traitements adéquats. Les participants s'accordent à dire que ce genre de rencontre est important, d'autant plus que l'université algérienne ne forme pas pour l'instant de pédiatres spécialisés en dermatologie infantile, cela les contraint, dans certains cas, à orienter les patients et leurs parents vers les dermatologues, nous apprend Pr Laraba, pédiatre au CHU de Bab El Oued. Les maladies dermatologiques que rencontrent les pédiatres sont souvent simples et ne sont pas suivies de complications. Le souci est donc au niveau de leur prévalence. Selon Dr Laraba, la qualité des couches de change écoulées sur le marché ne pose pas problème et ne serait pas la cause de ces maladies, mais c'est plutôt la manière dont elles sont utilisées par les mamans qui pose problème. Informer les mamans, un souci chez Faderco. Partant de cette réalité, Faderco, qui fournit le marché depuis 1986 en produits d'hygiène féminine infantile et tous les dérivés du coton, juge qu'il est nécessaire de s'inscrire dans une logique préventive pour éviter les problèmes engendrés par la mauvaise utilisation des rechanges. Ce séminaire découle d'ailleurs de la stratégie de cet industriel portant, d'une part, l'amélioration du produit et  de l'autre, la sensibilisation des mamans quant à la bonne utilisation des couches. «Je demande aux jeunes mamans de faire attention aux couches qu'elles utilisent. Il faut faire confiance au produit national puisqu'il répond aux standards internationaux», estime Sid Ahmed Hasbellaoui, directeur des opérations chez Faderco. Il rassure à ce titre que les produits de l'entreprise qu'il représente sont conformes aux normes, sans cesse amélioré et systématiquement testés par des laboratoires de renommée.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

pratiques

AFP

Pratiques sexuelles "nuisibles": prison pour un séropositif malawite

Pratiques sexuelles "nuisibles": prison pour un séropositif malawite

AFP

Maroc/psychiatrie: vaste opération pour fermer un mausolée aux pratiques controversées

Maroc/psychiatrie: vaste opération pour fermer un mausolée aux pratiques controversées

Actualités

Lotissements : Des états généraux pour de nouvelles pratiques

Lotissements : Des états généraux pour de nouvelles pratiques