mis à jour le

Revue de presse

Lu sur L'Expression

Profitant de la présence du président de l'Assemblée, les représentants de notre communauté établie en France ont lancé un S.O.S pour réduire les tarifs des billets jugés excessifs.

L'appel aux compétences nationales installées à l'étranger est de nouveau relancé. Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, a invité la communauté nationale établie en France à s'impliquer dans le développement du pays. Lors d'une réunion-débat tenue hier avec une délégation d'une centaine d'émigrés, Ould Khelifa a indiqué que l'Algérie avait besoin du savoir-faire de toutes les compétences de sa communauté nationale établie à l'étranger.

«L'Algérie a besoin de votre savoir-faire. Vous êtes son prolongement à l'extérieur et nous comptons beaucoup sur vous, notamment dans le secteur de l'économie et des technologies nouvelles», a-t-il lancé à l'adresse des représentants d'associations de la communauté algérienne établie en France, venus dans le cadre de la solidarité avec le peuple sahraoui. M.Ould Khelifa s'est engagé, d'autre part, à oeuvrer à la résolution des préoccupations posées par les membres de la communauté, notamment en ce qui concerne le problème de la cherté des billets d'avion. Cette question a été vivement soulevée par la plupart des intervenants hier au débat. Profitant de la présence du président de l'Assemblée, les représentants de notre communauté en France ont lancé un S.O.S pour réduire les tarifs jugés excessifs des billets.

«Les liens familiaux risquent d'être coupés en raison de la cherté des billets d'avion», a averti un membre de la délégation qui précise que la nouvelle génération risque de ne pas connaître l'Algérie.

«Le problème ce n'est pas nous, c'est nos enfants. pour qu'ils soient attachés à leur pays d'origine, il faut maintenir le contact avec le pays», a-t-il affirmé en faisant savoir que de nombreux Algériens n'ont pas les moyens pour ramener leurs familles en Algérie. Alors qu'au Maroc et en Tunisie les billets sont soldés à moins de 100 euros, le billet pour l'Algérie a frôlé la barre de 900 euros durant cet été.

La plupart des intervenants se sont interrogés sur la flambée des tarifs. «Au lieu d'aider notre communauté à se rendre dans son pays, nos compagnies tentent de tirer le maximum de profit», a regretté un autre intervenant. Evoquant, par ailleurs, la question du Sahara occidental, M.Ould Khelifa s'est «réjoui» que les Algériens résidant en France soutiennent cette «cause juste».

Il a relevé, dans ce cadre, l'importance de l'autodétermination du peuple sahraoui, rappelant que l'Algérie appuie «sans réserve» cette cause. La rencontre d'hier avait pour objectif de sensibiliser davantage notre communauté sur la question sahraouie et l'impliquer dans la vulgarisation de cette question en France.

La délégation d'Algériens établis en France, a séjourné récemment dans les camps des réfugiés sahraouis, dans le cadre d'une action menée par le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui.

The post Revue de presse – Ould Khelifa aux Algériens de France : “l’Algérie a besoin de vous” appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

presse

AFP

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

AFP

Sénégal: des ONG renoncent

Sénégal: des ONG renoncent

AFP

Le président soudanais presse les citoyens du Darfour de rendre leurs armes

Le président soudanais presse les citoyens du Darfour de rendre leurs armes

Algériens

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Attaque

Attaque

France

AFP

Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France avant l'examen de son extradition

Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France avant l'examen de son extradition

AFP

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

Journaliste tué au Burkina : le frère de Compaoré arrêté en France

AFP

Mohamed, l'ancien pirate somalien qui veut "reconstruire sa vie" en France

Mohamed, l'ancien pirate somalien qui veut "reconstruire sa vie" en France