mis à jour le

Champ de blé en Algérie / Reuters
Champ de blé en Algérie / Reuters

Le mythe de l'Algérie riche, c'est fini

Les Algériens font l'expérience du déficit et se rendent compte qu'ils vivent au-dessus de leurs moyens.

Tous ceux qui ne connaissent pas l’Algérie en ont toujours eu une image très largement véhiculée par les médias. Celle d’un pays riche et aux volumineuses caisses d’argent. Une manne provenant tout droit de ses ressources halieutiques et minières, de ses gisements de diamants et surtout de pétrole.

Pourtant, voilà que se mythe est en train de s’effondrer tel un château de cartes. Selon des chiffres récemment fournis par le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes, la balance commerciale de l’Algérie a chuté à moins de 9 milliards de dollars, pour les huit premiers mois de 2013, contre plus de 16 milliards l’année dernière. A cela s’ajoute une chute drastique des exportations des hydrocarbures. En gros, le pétrole algérien se vend moins bien.

Tout ceci fait dire au site d’information Algérie Focus que le pays d’Abdelaziz Bouteflika vit au-dessus de ses moyens. Surtout parce qu’il ne produit rien ou presque rien. Le site craint qu’à terme, l’Algérie ne soit obligée de puiser dans ses réserves  pour payer la note des importations.

«Une facture qui englobe tout et n’importe quoi, car l’Algérie consomme tout et fait l’extraordinaire effort de ne rien produire. Même la mayonnaise, l’Algérie a été contrainte de l’importer. La main-d’œuvre aussi», tance Algérie Focus.

Le site d’information y voit l’illustration d’une mauvaise gouvernance, dont les symptômes sont «la fainéantise, la corruption des mœurs, la paresse collective (...), un esprit rentier qui a transformé le pays en cafeteria géante où tout le monde consomme sans rien payer».

Lu sur Algérie Focus

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

économie

AFP

Le Sénégal veut faire décoller son économie avec un nouvel aéroport

Le Sénégal veut faire décoller son économie avec un nouvel aéroport

AFP

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Algérie

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

AFP

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

déficit

AFP

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Afrique du Sud: le déficit commercial atteint 2,7 milliards d'euros en 2014

Neila Latrous

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

Projet de loi de finances 2014 : moins de croissance, plus de déficit budgétaire

La rédaction

Revue de Presse. Des médecins cubains pour pallier le déficit en gynécologues

Revue de Presse. Des médecins cubains pour pallier le déficit en gynécologues