mis à jour le

Tizi Ouzou : Nouveau décès d’une parturiente

Le drame s'est produit au petit matin de la journée du vendredi à l'établissement hospitalier spécialisé (EHS) en  gynécologie Sbihi Tassadit de la ville de Tizi Ouzou. H. Djamila, 32 ans, est décédée des suite d'une forte hémorragie après avoir donné naissance à une fille, quelque heures auparavant. Pour ces parents, il y a eu, encore fois, « négligence » de la part de l'équipe médicale.   Les habitants du quartier Sud-Oued (Tizi Ouzou), d'où est originaire le mari, ont investi la cours de la clinique, dimanche 29 septembre, dans l'espoir d'obtenir des explications et dénoncer « le laisser-aller dont lequel baigne cette établissement ». Car ce n'est pas la première fois que des cas de décès de parturientes sont signalés dans cette structure de santé. En 10 mois, au moins 7 femmes ont perdu la vie dans des circonstances liées au disfonctionnement de cette clinique. « Des qu'elle a commencé à ressentir des vertiges, la défunte n'avait pas cessé d'appeler l'infirmière du service. Cette dernière n'était pas à l'étage car elle n'est venue qu'une heure et demie plus tard. Admise dans la salle de curetage, elle perdait beaucoup de sang», raconte un proche de la famille. Avant qu'elle ne soit transférée au CHU Nedir Mohammed de la même ville, la patiente avait été prise en charge par deux chirurgiens exerçant dans la même clinique. « Ils ont tenté d'arrêter l'hémorragie, mais en vain. Elle était entre les mains d'excellents médecins», a insisté le directeur de la clinique.  Au CHU Nedir Mohamed, il a été signalé un manque de réactif et de poches de sangs qui ont été acheminés par la suite de l'hôpital de Dellys (Boumerdés). Aussitôt alerté du rassemblement de la famille et proches de la victime devant le EHS, le directeur de l'établissement, M. Amrar, ainsi que le directeur de la santé de la wilaya se sont rendus sur les lieux pour calmer un tant soit peu les parents. Sur place, le DSP a affirmé qu' « une enquête vient d'être ouverte et j'ai chargé le directeur de l'établissement de rédiger un rapport sur les circonstances de ce cette mort».            

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

décès

AFP

Sénégal : décès du chanteur Ablaye Mbaye

Sénégal : décès du chanteur Ablaye Mbaye

AFP

Afrique du sud: décès d'un célèbre "roi" de l'évasion

Afrique du sud: décès d'un célèbre "roi" de l'évasion

AFP

Algérie: décès d'un journaliste emprisonné pour "offense au président"

Algérie: décès d'un journaliste emprisonné pour "offense au président"

clinique

AFP

Nigeria: une clinique en lutte contre Ebola paye le plus lourd tribut

Nigeria: une clinique en lutte contre Ebola paye le plus lourd tribut

AFP

Ebola: au Liberia, il faut une froideur clinique pour sauver des vies

Ebola: au Liberia, il faut une froideur clinique pour sauver des vies

Abdou Semmar

Et si Bouteflika était hospitalisé dans une clinique spécialisée en Suisse ?

Et si Bouteflika était hospitalisé dans une clinique spécialisée en Suisse ?