mis à jour le

Les autorités ouest-africaines veulent un renforcement de leur zone maritime

Le président du Comité des chefs d'état-major général des armées de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le général Soumaïla Bakayoko, a appelé ce jeudi 26 septembre à Cotonou (Bénin) les dirigeants de la sous-région ouest-africaine à renforcer la zone maritime pilote E, pour lutter contre les crimes et piratages commis en haute mer. Cette zone comprend le Togo, le Bénin, le Nigeria et le Niger. « La Zone maritime pilote E devrait être renforcé par l'opérationalisation d'un centre de coordination maritime en vue de faciliter le mouvement des navires et décourager les crimes en haute mer », a-t-il défendu.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains