mis à jour le

Ecran d'ordinateur brisé / Flickr CC
Ecran d'ordinateur brisé / Flickr CC

Le Soudan privé d’Internet

Le pays en pleine crise a connu une coupure de réseau de près de 24 heures... peut-être orchestrée par le gouvernement.

Page introuvable pour le Soudan. L’accès Internet de tout le pays a été suspendu pendant près de 24h, rapporte le site Mashable.

A 15h47 (heure locale), mercredi 25 septembre, l’entreprise de surveillance Renesys constate que le réseau est coupé dans tout le pays. La connexion ne reviendra que le lendemain, jeudi 26 septembre à 13h, précise le site.

D’après Al-Arabiya, cette coupure est l’initiative du gouvernement soudanais. Alors que des centaines de manifestants protestent depuis plusieurs jours contre la hausse des prix du carburant, les autorités auraient pris la décision de suspendre Internet pour éviter l’embrasement.

Cette thèse n’est pas confirmée, mais plusieurs éléments semblent l’étayer, explique Doug Madory, chercheur pour Renesys, interrogé par Mashable. Selon lui, les trois fournisseurs d’accès Internet du pays n’ont pas été atteints en même temps, ce qui fait soupçonner une action coordonnée du gouvernement plutôt qu’un simple problème technologique.

Cet énorme «bug» intervient dans un contexte tendu pour Khartoum. Les manifestations se poursuivent et les militants sont nombreux à réclamer le départ d’Omar el-Béchir, tant dans la rue que sur les réseaux sociaux, ajoute l’AFP.

La contestation est réprimée dans la violence par les forces de l’ordre. Les policiers se seraient mis à tirer sur les manifestants, selon l’AFP. D’après Amnesty International et l’African Centre for Justice and Peace Studies, au moins 50 personnes seraient mortes à travers le pays ces derniers jours. Les ONG dénoncent un «recours disproportionné à la force» et demandent au gouvernement soudanais de «cesser cette violente répression».

Lu sur Mashable

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

réseau

AFP

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

AFP

Angola: fermeture d'une école du réseau Gülen

Angola: fermeture d'une école du réseau Gülen

AFP

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

Syrie: l'Iran va créer un réseau de téléphonie et un terminal pétrolier

Internet

AFP

L'Egypte bloque de nouveaux sites internet

L'Egypte bloque de nouveaux sites internet

Speed

Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis

Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis

Derrière l'écran

Les internautes africains ne trouvent pas de contenu local sur Google

Les internautes africains ne trouvent pas de contenu local sur Google

connexion

AFP

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

La rédaction

Revue de Presse. Logement : l’AADL recommande aux Algériens d’utiliser une connexion

Revue de Presse. Logement : l’AADL recommande aux Algériens d’utiliser une connexion

Nabil

Internet via le mobile : La 3G+ de Telmob pour accroitre la vitesse de la connexion

Internet via le mobile : La 3G+ de Telmob pour accroitre la vitesse de la connexion