mis à jour le

Arrestation en France d'un membre de l'organisation séparatiste ETA réclamé par la justice espagnole

Madrid - Un membre présumé de l'organisation séparatiste basque ETA, réclamé par la justice espagnole, a été arrêté jeudi en France, par la gendarmerie française, a-t-on indiqué de sources sécuritaires à Madrid.

Il s'agit de Patxi Segurola Mayoz, qui faisait l'objet d'un mandat d'extradition émis par l'Espagne, selon les médias espagnols.

L'homme, qui a été interpellé dans la région de Bourgogne (centre de la France), est réclamé en Espagne notamment pour répondr...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

arrestation

AFP

Tunisie: arrestation de l'ex-candidat

Tunisie: arrestation de l'ex-candidat

AFP

Ouganda: trois morts dans des heurts après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

Ouganda: trois morts dans des heurts après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

AFP

Arrestation au Malawi d'un prédicateur star qui avait fui l'Afrique du Sud

Arrestation au Malawi d'un prédicateur star qui avait fui l'Afrique du Sud

France

AFP

Un rapport rwandais affirme que la France "porte une lourde responsabilité" dans le génocide

Un rapport rwandais affirme que la France "porte une lourde responsabilité" dans le génocide

AFP

Assassinat de Sankara: la France remet un "dernier lot" de documents au Burkina

Assassinat de Sankara: la France remet un "dernier lot" de documents au Burkina

AFP

Génocide des Tutsi: un prêtre franco-rwandais incarcéré en France

Génocide des Tutsi: un prêtre franco-rwandais incarcéré en France

justice

AFP

Sénégal: la justice refuse de libérer l'ex-président tchadien Habré (avocats)

Sénégal: la justice refuse de libérer l'ex-président tchadien Habré (avocats)

AFP

Afrique du Sud: la justice demande

Afrique du Sud: la justice demande

AFP

"Il buvait du sang": la justice finlandaise face aux atrocités de la guerre civile au Liberia

"Il buvait du sang": la justice finlandaise face aux atrocités de la guerre civile au Liberia