mis à jour le

Le FFS fête ses 50 ans

Le parti du Front des forces socialistes (FFS) organisera, à partir d'aujourd'hui jusqu'à dimanche, une série d'activités marquant le cinquantième anniversaire de sa création, le 29 septembre 1963. Pour aujourd'hui, une conférence économique et sociale sera animée par une pléiade de personnalités, dont l'expert auprès des Nations unies et membre de l'instance présidentielle du FFS, Mohand Amokrane Cherifi, et l'écrivain universitaire Amine Zaoui. Cette conférence s'inscrit dans le cadre des orientations du 5e congrès du parti qui a fait des objectifs onusiens du développement durable «la base de son programme, et de la reconstruction d'un consensus national, la voie et le moyen de les réaliser effectivement», selon le site officiel du parti. C'est dans cette perspective que la conférence «offrira aux acteurs de la société civile, un cadre de débats et d'échange sur les questions économiques, sociales, environnementales et culturelles», a ajouté la même source. Une cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs du FFS sera organisée demain, en présence des anciens militants de 1963, durant la matinée au siège national du parti. Dans l'après-midi, un meeting populaire est prévu à la salle Sierra Maestra à Alger. Pour la journée de dimanche, des activités sont programmées au niveau des fédérations et des sections du parti dans les différentes wilayas du pays. Le plus vieux parti d'opposition a, depuis sa création dans la clandestinité, été présidé par le leader historique Hocine Aït Ahmed, qui avait décidé de ne pas briguer un nouveau mandat lors du dernier congrès du parti tenu en mai 2013. Une instance présidentielle composée de cinq membres avait été élue pour remplacer Aït Ahmed qui avait été proclamé à l'unanimité président d'honneur du FFS.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

FFS

La rédaction

FFS : les victimes des événements survenus en Algérie entre 1963 et 1965 considérées comme des chahids

FFS : les victimes des événements survenus en Algérie entre 1963 et 1965 considérées comme des chahids

La rédaction

LNT

Algérie: le FFS boycotte l’ouverture du Parlement

Algérie: le FFS boycotte l’ouverture du Parlement

fête

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

AFP

Algérie: l'invisible président Bouteflika fête ses 80 ans

Algérie: l'invisible président Bouteflika fête ses 80 ans