mis à jour le

Nord-Kivu : 280 enfants déplacés ne sont pas scolarisés depuis 4 ans

Deux cent quatre-vingts enfants des déplacés du site de Kiwanja, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) ne sont pas scolarisés depuis quatre ans faute de moyens financiers. Leurs parents sont inquiets. Ils ont affirmé, jeudi 26 septembre à Radio Okapi, que toutes les promesses faites par les autorités locales et provinciales, ainsi que quelques organisations humanitaires, [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

Nord-Kivu

AFP

RDC: six gardes du parc des Virunga tués dans une embuscade au Nord-Kivu

RDC: six gardes du parc des Virunga tués dans une embuscade au Nord-Kivu

AFP

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

AFP

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

RDC: alerte sur une nouvelle guerre dans le Nord-Kivu

enfants

AFP

Mozambique: 250.000 enfants ont fui les violences jihadistes au nord

Mozambique: 250.000 enfants ont fui les violences jihadistes au nord

AFP

Les réfugiés éthiopiens au Soudan craignent pour l'éducation de leurs enfants

Les réfugiés éthiopiens au Soudan craignent pour l'éducation de leurs enfants

AFP

Sophie Pétronin, de longues années au service des enfants du Mali

Sophie Pétronin, de longues années au service des enfants du Mali

deplaces

AFP

Record de 80 millions de réfugiés et déplacés dans le monde, selon l'ONU

Record de 80 millions de réfugiés et déplacés dans le monde, selon l'ONU

AFP

Nigeria: retour en masse des déplacés de Boko Haram malgré la tuerie du weekend

Nigeria: retour en masse des déplacés de Boko Haram malgré la tuerie du weekend

AFP

Nigeria: 3.000 déplacés de Boko Haram reconduits chez eux malgré la tuerie du weekend

Nigeria: 3.000 déplacés de Boko Haram reconduits chez eux malgré la tuerie du weekend