mis à jour le

OPINION: L’armée sud-soudanaise doit être tenue responsable pour ses crimes

JONGLEI, Soudan du Sud, 20 sep (IPS) - Le 31 juillet, des soldats sud-soudanais ont abattu deux femmes non armées, Anyibi Baba et Ateil Rio. Ces meurtres étaient les derniers dans un modèle de violations graves contre les civils par des soldats de l'Armée de libération du peuple soudanais (SPLA).

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

crimes

AFP

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

Burundi: l'ONU presse la CPI d'enquêter sur des crimes contre l'humanité

AFP

Nigeria: les crimes rituels des gangs créent la psychose

Nigeria: les crimes rituels des gangs créent la psychose

AFP

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité

Violences post-électorales au Gabon en 2016: enquête en France sur d'éventuels crimes contre l'humanité