mis à jour le

Dossier : le Cinéma algérien, un nouveau souffle ?

Le cinéma en Algérie, vaste sujet ou néant ? Production cinématographique à la baisse et consommation transformée. C'est désormais par le câble satellite et devant les télévisions que les Algériens contemplent le septième art, plus étranger que national.

Pourtant, notre patrimoine est bien là, en ruines, mais heureusement récupérable. Alors que le cinéma arabe s'invite cette semaine en Algérie, à l'occasion du festival d'Oran, Algérie-Focus s'y intéresse de plus près. Le cinéma algérien connait-il un nouveau souffle ?

Peut être bien, un nouveau départ... Des initiatives demeurent et d'autres naissantes sont le relais du septième art à l'instar des festivals cinématographiques qui existent à travers les pays. A ceux-là, s'ajoute un patrimoine solide, des films cultes et des réalisateurs reconnus, maintes fois récompensés. Un nouvel espoir repose dans la réalisation du projet de rénovation des salles de cinéma inexploitées, évoquée par Khalida Toumi, la ministre de la Culture en 2011. Des salles de cinéma qui renaissent et seront demain, le vecteur de cet art.

Lire le dossier Cinéma Algérien :

Quels sont les meilleurs films algériens ?

Les salles de cinéma font peau neuve

Festival d'Oran : cinéma arabe ou "bricolage arabe"

Le guide des festivals de cinéma en Algérie

The post Dossier : le Cinéma algérien, un nouveau souffle ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

cinéma

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

Archivage

Un siècle de mémoire audiovisuelle africaine est en train de disparaître

Un siècle de mémoire audiovisuelle africaine est en train de disparaître