mis à jour le

Trois morts dans l’explosion d’une bombe

Trois personnes, dont deux frères, ont été tuées mardi soir dans l'explosion d'une bombe artisanale au lieudit Oued Elmachrah, dans la commune de Négrine, à plus de 160 km de Tébessa, a-t-on appris de source sécuritaire. L'engin explosif, enfoui aux abords d'une piste menant vers un petit massif, a éclaté au passage des victimes qui faisaient une partie de chasse à la gazelle dorcas. Les corps déchiquetés des dénommés Bouras A. (41 ans), son frère Bouras M. (39 ans) et leur ami Barai F. (41 ans) n'ont été récupérés que dans la journée d'hier par les éléments de l'ANP à cause des difficultés d'accès. Par ailleurs, un terroriste s'est rendu, lundi, aux services de sécurité dans la localité d'Ouled Rachach, dans la wilaya de Khenchela, a ajouté notre source. Le repenti, un jeune homme de 35 ans, qui aurait rejoint les maquis fin 2012, activait dans la région de Stah Guentis, entre les wilayas de Tébessa et Khenchela. Une arme de guerre de type Seminov et ses munitions ont été récupérées.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

morts

AFP

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: 3 morts dans un attentat-suicide perpétré par une adolescente

Nigeria: 3 morts dans un attentat-suicide perpétré par une adolescente

AFP

Le Ghana dans l'attente des résultats de la présidentielle, cinq morts depuis lundi

Le Ghana dans l'attente des résultats de la présidentielle, cinq morts depuis lundi

bombe

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: la bombe des tensions ethniques

Présidentielle en Côte d'Ivoire: la bombe des tensions ethniques

AFP

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

AFP

22 euros pour une bombe artisanale: l'IED, "l'arme du pauvre" au Burkina

22 euros pour une bombe artisanale: l'IED, "l'arme du pauvre" au Burkina

Tébessa

Neila Latrous

Trois morts

Trois morts

La rédaction

La lutte contre la contrebande rapporte 15 milliards de centimes

La lutte contre la contrebande rapporte 15 milliards de centimes