mis à jour le

Les désespérés de l’emploi

Pas de répit. Après l'éducation nationale, la fièvre sociale gagne le secteur de l'emploi. Le mouvement des chômeurs annonce des rassemblements samedi prochain dans plusieurs wilayas du pays pour réclamer leur droit au travail. Le lendemain, le 29 septembre, ce sera au tour des travailleurs du pré-emploi et du filet social, dont le nombre dépasserait les 900 000, de protester dans la capitale contre la précarité dans laquelle ils sont maintenus depuis de longues années. Des tensions existent dans d'autres secteurs comme la santé, l'enseignement supérieur, l'administration publique... Un climat délétère règne ainsi dans le monde du travail.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien