mis à jour le

Attaque de Nairobi : 137 otages auraient péri

Les insurgés islamistes somaliens chebab ont affirmé que 137 otages avaient péri dans l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi, dont le siège a pris fin mardi soir. Une information qu'ils ont postée ce mardi sur leur compte Twitter. Selon eux, le Président kényan "Uhuru Kenyatta et son gouvernement doivent être tenus pour responsables de la perte des vies des 137 otages qui étaient détenus par les moujahidines". Pour le moment le dernier bilan officiel est de 67 morts.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

attaque

AFP

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

AFP

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

AFP

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

Nairobi

AFP

Kenya: manifestation contre les violences policières dans un bidonville de Nairobi

Kenya: manifestation contre les violences policières dans un bidonville de Nairobi

AFP

Burundi: la première dame hospitalisée

Burundi: la première dame hospitalisée

AFP

Kenya: 24 heures dans la vie de Nairobi sous couvre-feu face au virus

Kenya: 24 heures dans la vie de Nairobi sous couvre-feu face au virus

otages

AFP

Otages au Mali: un succès des jihadistes aux retombées incalculables

Otages au Mali: un succès des jihadistes aux retombées incalculables

AFP

Libération des otages au Mali: ce que l'on sait... et ne sait pas

Libération des otages au Mali: ce que l'on sait... et ne sait pas

AFP

Quatre otages libérés au Mali, la Française Sophie Pétronin, le Malien Soumaïla Cissé et deux Italiens

Quatre otages libérés au Mali, la Française Sophie Pétronin, le Malien Soumaïla Cissé et deux Italiens