mis à jour le

Soudan : Omar el-béchir n'ira pas

Sous le coup d'un mandat de la Cour pénale internationale (CPI), le Président soudanais Omar el-Béchir a finalement renoncé à se rendre à New York pour l'assemblée générale des Nations unies, a annoncé ce mercredi l'ONU. "Le service du protocole a confirmé que le Soudan avait annulé la participation du Président Béchir à l'assemblée générale", a indiqué un porte-parole de l'ONU. Le chef d'Etat soudanais, qui devait prononcer un discours jeudi, sera remplacé par son ministre des Affaires étrangères, Ali Karti, qui s'exprimera vendredi à la tribune.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

AFP

Bouffée d'espoir

Bouffée d'espoir

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Omar

AFP

Maroc: le journaliste Omar Radi, détenu depuis fin juillet, chez le juge d'instruction

Maroc: le journaliste Omar Radi, détenu depuis fin juillet, chez le juge d'instruction

AFP

Soudan: le procès de l'ex-président Omar el-Béchir s'est ouvert

Soudan: le procès de l'ex-président Omar el-Béchir s'est ouvert

AFP

Omar el-Béchir, l'autocrate déchu derrière les barreaux

Omar el-Béchir, l'autocrate déchu derrière les barreaux

l'ONU

AFP

Soudan: fin de la mission de l'ONU au Darfour, craintes de violences

Soudan: fin de la mission de l'ONU au Darfour, craintes de violences

AFP

Centrafrique: la quatrième ville du pays reprise aux rebelles, selon l'ONU

Centrafrique: la quatrième ville du pays reprise aux rebelles, selon l'ONU

AFP

Centrafrique: des Casques bleus déployés, l'ONU appelle au calme

Centrafrique: des Casques bleus déployés, l'ONU appelle au calme