mis à jour le

Tchad : l'opposant Saleh Makki en liberté provisoire

Saleh Makki, député et nouveau trésorier de la Coordination des partis pour la défense de la Constitution (CPDC), principale coalition de partis d'opposition au Tchad, a été remis en liberté provisoire, ce mercredi 25 septembre, d'après des sources judiciaires citées par la presse locale. Le député avait été arrêté le 1er mai dernier, avec d'autres militants de la coalition, accusés d'avoir tenté de déstabiliser l'Etat. Toutefois, la procédure judiciaire suit son cours, et le juge d'instruction devrait bientôt rendre son verdict.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Tchad

AFP

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué

AFP

En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad

En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad

AFP

Six rhinocéros noirs sud-africains pour le Tchad

Six rhinocéros noirs sud-africains pour le Tchad

liberté

AFP

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

AFP

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar