mis à jour le

Fini la division, les patrons algériens veulent s’unir

Les patrons algériens sont sur le point de créer une confédération patronale qui regroupera toutes les organisations actuelles. Cette union se produira à l'occasion de la tenue de la Tripartite qui se déroulera la première semaine d'octobre à Alger.

«Nous allons nous réunir ce mardi pour élaborer un document commun qui nous représentera à la prochaine Tripartite », a indiqué, aujourd'hui Mohand-Saïd Naït-Abdelaziz, président de la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA) lors d'un entretien téléphonique. «Pour la première fois, nous nous dirigeons vers un maximum d'entente autour des principes communs », a-t-il ajouté.

Sept organisations patronales se sont regroupées, il y a quelques jours à Alger pour élaborer une plate-forme commune à présenter à la Tripartite du 10 octobre. «Nous allons être représentés par un seul porte-parole et pour faciliter le travail au premier ministre, nous allons présenter un seul document », a ajouté le patron.

Cette « coordination » peut aller au-delà de la Tripartite. «Nous allons continuer sur cette dynamique pour aller, tôt ou tard, vers une confédération patronale », dit-il. « Il est temps de sortir du stade des revendications pour aller sur le terrain de la représentation politique et sociale », a-t-il ajouté.

Les organisations patronales sont invitées à participer à la prochaine Tripartite qui se tiendra le 10 octobre prochain à Alger. Sept de ces associations qui réunissent les patrons algériens veulent faire front commun en vue de peser sur les décisions de cette rencontre qui s'articulera essentiellement sur la relance de l'industrie nationale.

Côté syndicats, seule l'Union générale des travailleurs algériens est admise à ces rencontres. Les syndicats autonomes auront une place d'observateurs.

Essaïd Wakli

The post Fini la division, les patrons algériens veulent s'unir appeared first on Algérie Focus.

Algériens

AFP

Algérie: Macron "prêt"

Algérie: Macron "prêt"

AFP

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

AFP

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux