mis à jour le

Plant de cannabis dans la région du Rif, près de Chefchaouen, 2008 / REUTERS
Plant de cannabis dans la région du Rif, près de Chefchaouen, 2008 / REUTERS

Le kif du Rif bientôt légalisé?

Les autorités marocaines pourraient autoriser la culture du chanvre à visée médicale.

Le Maroc est le premier exportateur de cannabis à usage récréatif vers l’Europe. Un trafic pour l’instant illégal… mais en passe de devenir licite, du moins en partie.

Une proposition de loi devrait être déposée prochainement au Parlement pour  «légaliser la culture du cannabis à des fins médicales et industrielles» rapporte le Monde.

En effet, un nombre croissant d’associations et de partis politique se déclare favorable à la légalisation de la culture du «kif» dans le Rif. Cette région montagneuse au nord du pays est le berceau mondial de la culture de cannabis, explique l’article. Près d’un million d’agriculteurs vivent dans cette zone très pauvre.

Le président de l’Association du Rif des droits de l’homme (ARDH), Chakib Al-Khayari, originaire d’Al-Hoceïma, dans le Rif oriental, milite depuis 2008 pour la légalisation, ne récoltant au départ que du «scepticisme», note Le Monde. Emprisonné en 2009 pour s’être exprimé sur le démantèlement d’un réseau de drogue à la télévision française, il est gracié en 2011 par Mohammed VI.

Usage médical seulement

Chakib Al-Khayari recommence à faire campagne et cette fois, le «vent tourne», notamment grâce à de nombreuses études sur les bienfaits thérapeutiques du cannabis, indique le quotidien. En mai 2013, son collectif présente une proposition de loi pour préserver la culture du kif à usage thérapeutique et industriel. D’après le journal, le Parti authenticité et modernité (PAM), proche du Palais, le PJD, l’Istiqlal et l’USFP (parti socialiste) se sont montrés intéressés.

Mehdi Bensaïd, député du PAM interrogé par Le Monde, confirme que «l’usage exclusivement médical» du kif pourrait justifier sa légalisation. Il y voit également une opportunité économique. Un «nouveau marché à terme prometteur» particulièrement bienvenu alors que le Maroc lutte contre un déficit évalué à 7,3% du PIB, rappelle l’article.

Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois que la culture du chanvre est autorisée dans le royaume, souligne le journal. Mohammed V, le grand-père de l’actuel monarque, avait permis la plantation de kif dans le Rif par «dahir» (décret royal)… pour boycotter les cigarettes françaises.

La France, qui cherche justement à couper la route au cannabis marocain. Le ministre de l’intérieur français Manuel Valls a affirmé sur i> Télé le 5 septembre essayer «d’obtenir une coopération efficace avec les Marocains» pour «couper la route de la drogue entre Tanger et Amsterdam». La légalisation marocaine pourrait donc bien changer la donne entre l’Europe et le royaume, conclut l'article.

Lu sur Le Monde

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

cannabis

AFP

Au Maroc, les routes touristiques du cannabis

Au Maroc, les routes touristiques du cannabis

AFP

Remède ou drogue: le cannabis "thérapeutique" fait débat en Afrique du Sud

Remède ou drogue: le cannabis "thérapeutique" fait débat en Afrique du Sud

AFP

Afrique du Sud: manifestation pour la dépénalisation du cannabis au Cap

Afrique du Sud: manifestation pour la dépénalisation du cannabis au Cap

chanvre

Nabil

Brigade mobile des Douanes : 1 260 kg de chanvre indien saisis à Bobo-Dioulasso

Brigade mobile des Douanes : 1 260 kg de chanvre indien saisis à Bobo-Dioulasso

group promo consulting

IMPORTANTE SAISIE DE DROGUE A DIAMNIADIO  La Douane découvre 670 Kg de chanvre indien camouflés dans des tissus "Thioup"

IMPORTANTE SAISIE DE DROGUE A DIAMNIADIO La Douane découvre 670 Kg de chanvre indien camouflés dans des tissus "Thioup"

group promo consulting

Trafic de chanvre indien : Un jeune homme d’une trentaine d’années arrêté à Fatick

Trafic de chanvre indien : Un jeune homme d’une trentaine d’années arrêté à Fatick

légalisation

AFP

L'Afrique du Sud contre la légalisation du commerce de cornes de rhinocéros

L'Afrique du Sud contre la légalisation du commerce de cornes de rhinocéros

Larbi Amine - Lemag

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Larbi Amine - Lemag

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc

Un écrivain MRE milite pour la légalisation de la prostitution au Maroc