mis à jour le

Etats-Unis-Maroc : Un ambassadeur nommé Bush…

Le nouvel ambassadeur américain désigné au Maroc, Dwight L. Bush, a souligné, mardi à Washington, l’importance des réformes politiques, économiques et sociales initiées par le Roi Mohammed VI pour le développement et la stabilité du Maroc, “le plus ancien pays ami” des Etats-Unis d’Amérique et allié majeur hors-OTAN.

“La poursuite du développement et de la stabilité du Maroc repose sur les réformes politiques, économiques et sociales que le Roi Mohammed VI n’a eu de cesse d’initier depuis son accession au trône il y a près de 15 ans”, a affirmé M. Dwight L. Bush, lors de son audition de confirmation devant la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain.

M. Bush, qui avait été nommé début août dernier par le Président Barack Obama comme nouvel ambassadeur américain au Maroc, a relevé à cet égard l’adoption en 2011 d’une nouvelle Constitution démocratique et l’organisation d’élections législatives “largement libres et équitables”, soulignant que la nouvelle Loi fondamentale vient renforcer le rôle du Parlement et du gouvernement élu et sa capacité à adopter des lois relatives à un large éventail de questions, tout en permettant le transfert de certaines prérogatives politiques à l’institution législative.

L’ambassadeur américain désigné, a, par ailleurs, tenu à rappeler la longue amitié liant les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc, qui fut la première Nation à reconnaître l’indépendance de la jeune république américaine en 1777, soulignant l’importance d'½uvrer en vue de développer et de dynamiser davantage cette amitié historique.

“Nous ne devrions pas nous contenter d’avoir seulement une amitié de longue date, mais nous devrions chercher à aboutir à des relations qui soient dynamiques, progressives et qui reflètent la conjoncture actuelle”, a-t-il encore dit devant les membres de la commission des AE du Sénat.

Par ailleurs, M. Bush a relevé l’importance de promouvoir les échanges commerciaux entre les pays du Maghreb afin d’aboutir à des niveaux de développement économique plus importants, soulignant que le conflit du Sahara reste “un des obstacles majeurs” à une meilleure coopération entre les pays d’Afrique du Nord.

“Si je suis confirmé comme ambassadeur au Maroc, je soutiendrai pleinement les efforts de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU visant à développer avec le Maroc et les autres parties dans la région, une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable” à la question du Sahara, a-t-il affirmé.

Avant sa nomination à ce poste, M. Dwight Bush était président du cabinet de conseil financier “D.L. Bush & Associates” basé à Washington, et avait servi depuis 2010 en tant que vice-président de “EntreMed”, une entreprise américaine de recherche et de développement de produits biopharmaceutiques.

M. Bush était également président et PDG des institutions bancaires “Urban Trust Bank” et “Urban Trust Holding”, et président de “UTB Education Finance” de 2006 à 2008, et avait aussi occupé d’autres postes de responsabilité au sein de plusieurs firmes et entreprises d’investissement.

Il avait ainsi débuté sa carrière au sein de la “Chase Manhattan Bank” en 1979 où il a notamment occupé la fonction de directeur général du projet groupe finance. M. Dwight Bush a également travaillé avec plusieurs institutions philanthropiques et d’enseignement, notamment la Cornell University, The Gavi Alliance, la “National Symphony Orchersta”, et le “Joint Centers for Social and Economic Studies”.

Diplômé de l’université Cornell, M. Bush siège aussi au Conseil d’administration et au comité exécutif de la “Xavier University” de la Louisiane.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

ambassadeur

AFP

Burkina: Kaboré annule la nomination de l'ex-Premier ministre comme ambassadeur

Burkina: Kaboré annule la nomination de l'ex-Premier ministre comme ambassadeur

AFP

JO-2016

JO-2016

AFP

Raids égyptiens en Libye: le Qatar rappelle son ambassadeur en Egypte

Raids égyptiens en Libye: le Qatar rappelle son ambassadeur en Egypte