mis à jour le

Audiovisuel: Haro sur le monopole des chaînes B’rihi et Ain Sebaâ

Une étude réalisée par le Conseil de la Concurrence sur “La concurrence dans le secteur audiovisuel” a recommandé la révision de la décision relative à la suspension du processus d’ouverture du marché de la télévision à de nouvelles initiatives privées. Les résultats de cette étude montrent l’existence d’un “monopole” au profit des chaînes audiovisuelles du pôle public, dû particulièrement à la décision prise par la HACA en 2009 de suspendre l’ouverture du marché de la télévision à la concurrence. L’étude souligne que le Conseil  reste favorable à l’ouverture du marché de la télévision à de nouvelles initiatives privées et au développement de la concurrence dans ce domaine, relevant que l’accès au marché de la télévision, “rencontre un certain nombre d’obstacles réels et potentiels qui n’incitent pas à l’investissement et au développement de la concurrence dans ce secteur”. Les résultats de cette étude démontrent que le taux d’audience au mai dernier de la chaîne 2M était de 28,3%, contre 6,1 pour Al Oula, 4,5 pour Al Maghribia et 3% pour les autres télévisions marocaines, contre 58,2% pour les chaînes étrangères, dont Medi1 TV. L’analyse des parts d’audience montre “le besoin de création de nouvelles chaînes de télévisions marocaines qui pourraient attirer les parts d’audience occupées par les chaînes étrangères”, d’où “la nécessité de l’ouverture du marché de la télévision aux initiatives privées et à la concurrence”.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

monopole

AFP

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

AFP

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

La Côte d'Ivoire veut mettre fin au monopole de la distribution d'électricité et d'eau

group promo consulting

Barthélémy Dias : "Ceux qui pensent qu'ils ont le monopole de l'avoir, du savoir et du pouvoir, peuvent aller seuls"

Barthélémy Dias : "Ceux qui pensent qu'ils ont le monopole de l'avoir, du savoir et du pouvoir, peuvent aller seuls"