mis à jour le

François Hollande , New York, 24 septembre 2013 / AFP
François Hollande , New York, 24 septembre 2013 / AFP

Centrafrique: ce que la France envisage comme remèdes

En première ligne dans le dossier, Paris propose quelques pistes pour la sortie de crise.

Maintenant que tout le monde le dit et le redit au siège des Nations unies à New York, personne ne pourra désormais feindre d’ignorer qu’il est en train de se produire quelque chose en Centrafrique, qui nous explosera bientôt à la figure.

Depuis le coup d’Etat du 24 mars, par les forces rebelles de la Séléka, conduites par Michel Djotodia, aujourd’hui président autoproclamé, la Centrafrique est dans le chaos. Plus rien ne fonctionne, et une situation humanitaire et sécuritaire des plus préoccupantes: pillages, viols, violences en tout genre, assassinats et conflits entre communautés. L’argent du diamant, principale ressource du pays, irait de l’avis même des ONG, directement dans les poches des nouveaux dirigeants.

Mais le drame humanitaire est tel que l’ONU estime à 1,6 million de Centrafricains ayant besoin d’une aide d’urgence. D’où le cri d’alarme de Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations unies, en ouverture de l’Assemblée générale des de l'ONU, le 24 septembre. Un SOS fortement relayé par le président français. François Hollande a poussé un cri d’alarme et mis la France en première ligne du dossier.

Parmi les solutions envisagées, l’élargissement du mandat de l’ONU en Centrafrique. En effet, Paris se prépare à proposer une résolution visant à renforcer la force panafricaine déjà déployée sur le terrain, la Misca. Cette force militaire et policière de 1.400 hommes est constituée des pays de la sous-région (Cameroun, Congo, Gabon et Tchad). L’idée est de transformer cette en force en «force de maintien de la paix». Tout le problème va être de trouver l’argent pour ça.

Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

crise en Centrafrique

Chaos

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Avant, la Centrafrique était une nation paisible. Mais ça, c'était avant.

Centrafrique

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Pourquoi la Centrafrique suspend l'utilisation des SMS

Centrafrique

Situation toujours tendue à Bangui

Situation toujours tendue à Bangui

Bangui

AFP

Centrafrique: un Casque bleu sénégalais tué

Centrafrique: un Casque bleu sénégalais tué

AFP

FMI: Lagarde commence une tournée en Afrique

FMI: Lagarde commence une tournée en Afrique

Zone de guerre

Comment la Centrafrique est devenue le théâtre des ambitions gabonaises

Comment la Centrafrique est devenue le théâtre des ambitions gabonaises

Paris

AFP

Libye: Macron réunit Sarraj et Haftar mardi près de Paris

Libye: Macron réunit Sarraj et Haftar mardi près de Paris

AFP

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

AFP

ONU: accord entre Paris et Washington sur une force anti-jihadistes au Sahel

ONU: accord entre Paris et Washington sur une force anti-jihadistes au Sahel