mis à jour le

Election législative partielle

Cinq candidats sont en lice pour les élections partielles prévues le 3 octobre prochain dans la province de Settat, en vue de pourvoir un siège vacant à la Chambre des Représentants, apprend-on lundi auprès des autorités locales.

Ces élections ont été décidées après l’invalidation en juillet dernier par le Conseil constitutionnel de l’élection du parlementaire du Mouvement populaire, Hicham Harami.

Les partis qui ont présenté des candidats pour ce scrutin sont le Mouvement populaire (MP), l’Union constitutionnelle (UC),  l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le Parti de l’Environnement et du Développement Durable (PEDD) et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS).

Les autorités locales ont mis en place 757 bureaux de votes pour les 254 147 personnes qui  sont inscrites sur les listes électorales pour ce scrutin du 3 octobre, indique-t-on.

Par ailleurs, le wali de la région de Chaouia-Ouardiga et gouverneur de la province de Settat a présidé, vendredi dernier, une réunion consacrée à ce scrutin, en présence des autorités judiciaires, administratives et des autres parties concernées par les préparatifs de ces élections.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

élection

AFP

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

Kenya: la nouvelle élection présidentielle en quatre questions

AFP

Kenya: nouvelle élection présidentielle le 17 octobre

Kenya: nouvelle élection présidentielle le 17 octobre

AFP

Kenya: nouvelle élection présidentielle le 17 octobre

Kenya: nouvelle élection présidentielle le 17 octobre