mis à jour le

Le numéro vert 30 33 mis au profit des enfants violentés va s'élargir

Le numéro vert 30 33 généré  par le réseau Nada ( réseau Algérien pour la défense des droits de l'enfant ) et  mis à la disposition des enfants victimes de violences depuis 2008 va s'élargir à travers le territoire national d'ici fin 2013. Dans le cadre du projet d'élargissement du numéro vert à travers le pays, le réseau Nada va mobiliser plus de 150 personnes à travers le pays dans des équipes locaux  dont la mission est d'accompagner les cas qui se signalent via le numéro vert. Des équipes pluridisciplinaires seront sur place ,le projet  se concrétisera d'ici la fin de l'année.. Le numéro vert  30 33 Je t'écoute d'une importance capitale pour le devenir de plusieurs cas anonymes victimes d'abus et de violences   a été  initié en 2008. 6103 appels reçus entre la période mars-mai 2013 En attendant de s'élargir à travers tout le pays ,l'écoute des cas se fait à travers seulement 15 wilayas pour le moment.Le numéro vert a permis au réseau Nada dans la période allant de mars à mai 2013 d'enregistrer 6103 appels dont 1401 appels traités  et 811 dossiers ouverts (traités et en cours de traitement).

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

vert

AFP

Lancement d'une plateforme d’investissement vert en Afrique

Lancement d'une plateforme d’investissement vert en Afrique

AFP

En Libye, le Livre vert de Kadhafi aux oubliettes

En Libye, le Livre vert de Kadhafi aux oubliettes

AFP

Les mosquées marocaines se mettent au vert

Les mosquées marocaines se mettent au vert

enfants

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

AFP

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram

Nigeria: les enfants victimes du conflit contre Boko Haram

AFP

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie