mis à jour le

Attaque de Nairobi : quatre britanniques tués

Au moins quatre Britanniques ont été tués dans l'attaque meurtrière du centre commercial Westgate, à Nairobi, la capitale kényane, selon un nouveau communiqué publié ce lundi par le ministère des Affaires étrangères à Londres. Le précédent bilan faisait état de trois morts, dont une personne ayant la double nationalité anglo-australienne. Les autorités kényanes tentent toujours de déloger les insurgés islamistes shebabs qui sont toujours retranchés dans le centre commercial après la sanglante attaque qu'ils ont perpétré samedi.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

attaque

AFP

Egypte: huit policiers tués dans une attaque au camion piégé

Egypte: huit policiers tués dans une attaque au camion piégé

AFP

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

Burkina: onze militaires tués dans une attaque jihadiste dans le nord

AFP

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

Nairobi

AFP

Soudan du Sud: Nairobi accuse l'ONU d'avoir cédé

Soudan du Sud: Nairobi accuse l'ONU d'avoir cédé

AFP

La grand-messe des relations nippo-africaines s'ouvre

La grand-messe des relations nippo-africaines s'ouvre

AFP

Nairobi annonce le dissolution du Comité national olympique

Nairobi annonce le dissolution du Comité national olympique

Britanniques

AFP

PSG: Aurier mis hors-jeu par les autorités britanniques

PSG: Aurier mis hors-jeu par les autorités britanniques

AFP

Crash en Egypte: début du rapatriement des Britanniques de Charm el-Cheikh

Crash en Egypte: début du rapatriement des Britanniques de Charm el-Cheikh

AFP

Crash dans le Sinaï: Londres prépare le rapatriement des touristes britanniques

Crash dans le Sinaï: Londres prépare le rapatriement des touristes britanniques