mis à jour le

Des sites algériens attaqués par des hackers marocains

Le site internet de la télévision publique algérienne (ENTV) a été piraté samedi dernier par des hackers marocains, rapporte Tsa-Alégrie. Les hackers y auraient affiché une page qui revendique la "marocanité" du Sahara occidental. « Le site internet de l'ENTV a été piraté. Une page réclamant la paternité marocaine sur le Sahara occidental a été affichée. Nous l'avons bloquée. Nos informaticiens travaillent actuellement pour le réactiver le plus vite possible », a réagit le directeur général de l'ENTV, Tawfik Khelladi.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

attaques

AFP

RD Congo: au moins six morts dans des attaques dans le nord-est

RD Congo: au moins six morts dans des attaques dans le nord-est

AFP

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

Noël sanglant en RDC: au moins 35 civils tués dans plusieurs attaques au Nord-Kivu

AFP

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

hackers

AFP

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo

Web

L'Afrique, le terrain de jeu des hackers

L'Afrique, le terrain de jeu des hackers

Reuters

Un groupe de hackers professionnels découvert par Symantec

Un groupe de hackers professionnels découvert par Symantec