mis à jour le

Fumée noire au-dessus du centre commercial Westgate à Nairobi, 23 septembre 2013 / REUTERS
Fumée noire au-dessus du centre commercial Westgate à Nairobi, 23 septembre 2013 / REUTERS

Attaque djihadiste à Nairobi: Israël, l'autre cible des shebab?

L'Etat hébreu et le Kenya ont décidé ensemble de la stratégie à adopter contre les islamistes somaliens.

L’assaut des forces de l’ordre kényanes se poursuit pour déloger les shebab retranchés depuis le samedi 21 septembre dans le centre commercial Westgate, à Nairobi. Un commando du groupe djihadiste somalien a ouvert le feu sur les clients et le personnel, faisant au moins 68 morts.

D’après Slate.com, les autorités kényanes ont reçu des conseillers en provenance d’Israël pour discuter de la stratégie à adopter pour mettre fin au siège des terroristes. Le magazine s’interroge sur les connexions entre les deux pays: les shebab chercheraient-ils à atteindre Israël autant que le Kenya?

Pour le gouvernement israélien, la réponse est non. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a démenti le fait qu’Israël pourrait être visé par la milice somalienne, rapporte Slate.com. Pourtant, l’attaque a commencé près d’un café tenu par un Israélien.

De plus, il y a des précédents, souligne le site. En novembre 2002, deux attentats commis au Kenya frappent également l’Etat hébreu. Une voiture piégée explose devant un hôtel de Mombasa, tenu par un Israélien, alors qu’un peu plus tôt, un avion charter israélien est visé par des tirs de missiles, après avoir décollé de l'aéroport de la ville.

Malgré une rupture des relations diplomatiques israélo-kényanes entre 1973 et 1989, les deux pays ont entamé depuis une coopération, notamment sur le plan sécuritaire, explique le site. En 2011, Israël s’engage à aider la coalition est-africaine chrétienne à lutter contre les islamistes, d’après Slate.com. «Les ennemis du Kenya sont les ennemis d’Israël», affirme alors le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Et l'ennemi commun, en l'occurrence le groupe shebab, en a aussi après Israël. D’après le site, la milice, proche d'al-Qaida, a déjà adressé des menaces directes à l’Etat hébreu, qu’elle accuse d’avoir détruit la mosquée al-Aqsa à Jérusalem.

Lu sur Slate.com

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

attentat

AFP

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

AFP

Attentat contre un avion russe: un an après, l'Egypte se souvient

Attentat contre un avion russe: un an après, l'Egypte se souvient

AFP

Égypte: attentat contre un avion russe, un an après, le pays se souvient

Égypte: attentat contre un avion russe, un an après, le pays se souvient

shebab

AFP

Les shebab restent la principale menace en Somalie

Les shebab restent la principale menace en Somalie

AFP

Somalie: les shebab occupent une ville stratégique

Somalie: les shebab occupent une ville stratégique

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

al-Shabaab

Terrorisme

Comment les Shabaab ont boosté l'industrie de la sécurité au Kenya

Comment les Shabaab ont boosté l'industrie de la sécurité au Kenya

Kenya

Qui se cache derrière les meurtres de Mombasa?

Qui se cache derrière les meurtres de Mombasa?