mis à jour le

CPI : Simone Gbagbo, bouclier des anciens comzones ?

La Côte d'Ivoire refuse donc de transférer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ex-chef d'Etat Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale, pour qu'elle réponde de "crimes contre l'humanité" commis de 2010 à 2011. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement ivoirien le vendredi 20 septembre, le Conseil des ministres ayant "décidé de présenter une requête en irrecevabilité et de surseoir à exécuter le mandat d'arrêt émis par la CPI le 29 février 2012" à l'encontre de cette ex-première dame, selon le communiqué gouvernemental y relatif.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

CPI

AFP

Mausolées de Tombouctou: premières réparations de la CPI attendues

Mausolées de Tombouctou: premières réparations de la CPI attendues

AFP

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages

Mausolée de Tombouctou: la CPI doit se prononcer sur les dommages

AFP

Libye : mandat d'arrêt de la CPI contre un commandant de Benghazi

Libye : mandat d'arrêt de la CPI contre un commandant de Benghazi

anciens

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles emprisonnés

AFP

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"

Côte d'Ivoire: deux leaders des anciens rebelles "mis aux arrêts"

AFP

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

Au Lesotho, deux anciens Premiers ministres favoris des législatives

Comzones

Côte d'Ivoire

Les Etats-Unis recadrent Ouattara

Les Etats-Unis recadrent Ouattara

Côte d'Ivoire

Tribune: la Côte d’Ivoire selon le «Risque Pays»

Tribune: la Côte d’Ivoire selon le «Risque Pays»