mis à jour le

Hocine Zehouane met en garde l’Algérie contre une menace étrangère

Hocine Zehouane, président de la ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme accuse la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) d'être derrière des man½uvres visant la stabilité de l'Algérie. Le président de la LADDH donne un avertissement à la FIDH sur ses man½uvres et met en garde l'opinion publique algérienne sur la gravité de la situation. Selon Zehouane, la confédération opère en Algérie par le biais de réseaux locaux et ce en les finançant. Pour le conférencier, il y a nécessité d'«aller vers un nouveau bloc national de refondation démocratique et sociale ». Avant d'avancer: «je fais un plaidoyer pour la sécurisation institutionnelle et constitutionnelle». Pour lui les institutions étatiques sont fragilisées et l'Algérie et toujours plongées dans un dilemme celui du pouvoir islamiste et militariste. Pire la justice est, selon lui, corrompue. Lors de la conférence de presse organisée au siège de la LADDH, et en faisant allusion à la récente crise qui a secoué la ligue, Zehouane n'a pas manqué de souligner que la crise historique dans laquelle se débat les droits de l'Homme en Algérie est victime d'une lutte sans merci pour le pouvoir. La ligue aura ainsi connu depuis sa naissance il y a plusieurs années des phases interminables de crises faites de conspirations, de coups d'état... qui au fond servaient à utiliser cette même ligue à des fins stratégiques entre autres à «entraîner l'Algérie dans ce qu'on appelle le printemps arabe». D'après les propos de Zehouani, la LADDH n'a jamais vraiment existé, car elle a été fractionnée dès sa naissance encore une fois à des fins politiques et stratégiques et gérée depuis dans des conditions "opaques" et "pourries". Le président de la LADDH a accusé des personnes bien précises, un syndicat et un vieux parti politique, très impliquées, selon lui, dans les catastrophes par lesquelles est passée la ligue. Il a promis, par ailleurs, qu'il fournira à la presse les preuves tangibles de leur implication.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

garde

AFP

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

AFP

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

AFP

Le centre nucléaire de Kinshasa se meurt sous bonne garde

Le centre nucléaire de Kinshasa se meurt sous bonne garde

menace

AFP

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

La Tanzanie menace d'arrêter les défenseurs des homosexuels

AFP

Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique

Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique

AFP

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise

Ethiopie: la famine menace alors que l'argent des humanitaires s'épuise