mis à jour le

El Hachimia (Bouira) : des habitants de Freksa bloquent la route

Des dizaines de habitants de la petite localité de Freksa dans la commune d'El Hachimia, au sud de Bouira, ont fermé aujourd'hui, dimanche 22 septembre, les différents accès menant à une carrière d'agrégats implantée dans la région. Les villageois ont barricadé également à l'aide des troncs d'arbres, de pneus enflammés et autres objets hétéroclites la route desservant leur village au chef lieu communal d'El Hachima. Une seule revendication est au menu. Ils exigent la fermeture ou la délocalisation de la carrière d'agrégats située non loin du village, qui selon les protestataires, cause d'énormes désagrégements aux habitants. Les multiples risques et nuisances à l'instar du bruit des machines et la pollution de l'environnement, sont selon eux, à l'origine de cette demande. « Nous réclamons soit la fermeture de ce site soit sa délocalisation. On vit un calvaire. C'est trop ! », diront -ils. On outre, les villageois de Freksa n'arrivent pas, selon leurs dires, à supporter « le bruit des machines, et les vas et vient des camions de gros tonnage et autres engins ». Ils ont affirmé qu'ils ont déjà signalé ce cas aux autorités locales mais aucune suite ne leur a été donnée. Des parents d'élèves ferment une école primaire à Ras Bouira Par ailleurs, des parents d'élèves ont fermé aujourd'hui une école primaire sise au quartier Ras Bouira au chef lieu de la wilaya de Bouira. Les protestataires dénoncent l'état déplorable dans laquelle étudient leurs enfants. L'infrastructure éducative datant de l'être coloniale est dégradée, précise- t-on. Les multiples demandes adressées aux pouvoirs publics dont la direction de l'éducation de la wilaya de procéder à la réfection sont restées vaines. «  Nous avons déjà signalé ce problème aux responsables de la DE qui sont au courant de cette situation mais aucune opération de réhabilitation n'a été effectuée, c'est la vie de nos enfants qui est en danger », a dénoncé un parent d'élève.             

habitants

AFP

Centrafrique: crise humanitaire

Centrafrique: crise humanitaire

AFP

Maroc: échauffourées entre des migrants et des habitants de Casablanca

Maroc: échauffourées entre des migrants et des habitants de Casablanca

AFP

Zimbabwe: les habitants d'Harare prêts

Zimbabwe: les habitants d'Harare prêts

route

AFP

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

Quand la route des migrants vers l'Europe s'arrête au Maroc

AFP

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

Sur le "corridor", seule route commerciale de Centrafrique: accidents, pillages et racket

AFP

Migrants: la dangereuse route d'Espagne

Migrants: la dangereuse route d'Espagne