mis à jour le

Nigeria: au moins 142 morts dans l'attaque de mardi

Le bilan de l'attaque menée mardi dans le nord-est du Nigeria par des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram est passé à 142 morts, a annoncé un responsable local dimanche.

"Nous avons découvert 55 corps mercredi et 87 corps jeudi", a déclaré à l'AFP Abdulaziz Kolomi, de l'agence de protection environnementale de l'Etat de Borno.

L'attaque avait eu lieu dans cette région, dans la ville reculée de Benisheik, et été attribuée au groupe islamiste armé Boko Haram. Le précédent bilan s'élevait à 87 morts.

Les assaillants vêtus d'uniformes militaires avaient dressé des barrages sur la grande route traversant la ville, abattant des automobilistes, et incendié des dizaines de bâtiments. De cadavres jonchaient le bas-côté de la route après leur départ. 

Le massacre n'a pas été revendiqué, mais Boko Haram mène régulièrement des opérations de représailles contre les habitants de la région depuis que ces derniers ont créé des milices d'autodéfense qui travaillent avec l'armée.

Les habitants de Benisheik ont affirmé que les assaillants de mardi soir sélectionnaient spécifiquement les habitants de l'Etat de Borno, laissant les habitants d'autres régions traverser leurs barrages.

Benisheik avait déjà été le théâtre d'affrontements sanglants le 8 septembre entre des membres présumés de Boko Haram et des miliciens.

Le nord-est musulman du Nigeria, vaste région placée sous état d'urgence, a connu récemment une flambée de violence.

L'armée y mène depuis mai une offensive dans l'espoir de mettre fin à l'insurrection du Boko Haram, qui ensanglante la zone depuis quatre ans.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: Ouattara veut une "forte majorité" aux législatives  Gambie: le Sénégal condamne le revirement de Jammeh  Gambie: le président sortant Jammeh rejette les résultats une semaine après 

morts

AFP

Nigeria: un attentat imputé

Nigeria: un attentat imputé

AFP

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

Egypte: six morts dans une attaque contre la police au Caire

AFP

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts