mis à jour le

RDC: prolongation des "concertations nationales" jusqu'au 28 septembre

Les "concertations nationales" destinées à sortir la République démocratique du Congo (RDC) de la crise politique, sociale et sécuritaire qu'elle traverse ont été prolongées avec l'objectif d'être terminées pour le 28 septembre, a-t-on appris samedi auprès des organisateurs.

"Nous n'irons pas au-delà du 28. La semaine prochaine, avant samedi nous aurons terminé", a déclaré à l'AFP un membre de la cellule de communication du secrétariat technique chargé de l'organisation de ces rencontres, auxquelles participent près de 900 délégués à Kinshasa.

Ces "concertations nationales" avaient été ouvertes officiellement le 7 septembre par le chef de l'Etat, Joseph Kabila, réélu en 2011 à l'issue d'un scrutin contesté. Censées dégager un "consensus national" sur un certain nombre de sujets engageant l'avenir du pays, elles sont boycottées par la majeure partie de l'opposition.

Aux termes du règlement intérieur, elles devaient durer 15 jours, soit jusqu'à dimanche, mais pouvaient être prolongées de cinq.

"Tout est mis en oeuvre pour que cela se termine dans les délais" impartis, a-t-on ajouté au secrétariat technique, "tous les groupes thématiques auront remis leur rapport au présidium à la fin du week-end", au plus tard lundi.

Les débats ont été ordonnés selon cinq Etats généraux: gouvernance et réforme des institutions, économie, désarmement et démobilisation des groupes armés, conflits communautaires, paix et réconciliation, et décentralisation et renforcement de l'autorité de l'Etat. Y participent délégués de la majorité, d'une petite partie de l'opposition et de la société civile, ainsi que des experts intervenant au nom de ces divers groupes.

Formé du président de l'Assemblée nationale Aubin Minaku et du président du Sénat Léon Kengo wa Dondo, le présidium aura pour tâche ces jours-ci de faire la synthèse des résultats de ces cinq groupes de travail, pour en tirer une série de recommandations à adresser au chef de l'Etat, après validation en assemblée plénière. Le secrétariat technique a évoqué la date du 28 septembre pour la remise du document à M. Kabila, qui devrait alors être rentré de New York où il doit participer à l'assemblée générale des Nations unies.

La RDC est extrêmement riche en ressources naturelles (minerais, pétrole, gaz, bois), mais près de 90% de ses 68 millions d'habitants vivent avec moins de 1,25 dollar par jour. Grand comme l'Europe occidentale, le pays est rongé par des dizaines de groupes armés en activité et est dernier au classement de l'indice du développement humain de l'ONU.

AFP

Ses derniers articles: Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule  Le Caire: 25 morts dans l'attentat  Nigeria: au moins 50 morts dans l'effondrement du toit d'une église 

prolongation

AFP

RDC: arrestation de 16 personnes opposées

RDC: arrestation de 16 personnes opposées

AFP

Tunisie: prolongation de trois mois de l'état d'urgence

Tunisie: prolongation de trois mois de l'état d'urgence

AFP

La Centrafrique en route pour une prolongation de la transition

La Centrafrique en route pour une prolongation de la transition