mis à jour le

Chine : le 2e homme le plus riche attaqué au couteau par un chômeur

Le multimilliardaire, Zong Qinghou, deuxième fortune de Chine, après s'être vu ravir le premier rang dans un classement publié la semaine dernière, a été attaqué et blessé par un homme se disant demandeur d'emploi, a rapporté hier un média officiel. Un chômeur, armé d'un couteau, a approché vendredi M. Zong non loin de son domicile à Hangzhou (est), lui demandant de lui fournir un emploi à Wahaha, le groupe de boissons dont il est le président, a indiqué l'agence Chine nouvelle. Voyant sa demande refusée, l'homme a alors réagi de façon violente et attaqué le milliardaire, âgé de 67 ans, le blessant à la main gauche, a poursuivi l'agence, citant la police. L'agresseur, originaire de la ville voisine de Suzhou, a été arrêté le même jour. Zong a indiqué que cette agression était simplement un «accident» et qu'«il s'était bien rétabli», selon des propos rapportés par Chine nouvelle, qui a précisé qu'il avait déjà repris le travail. Le journal Hong Kong Commercial Daily avait indiqué plus tôt hier, se référant à des sources non précisées, que cette agression pourrait être le résultat d'une vengeance suite au licenciement de dirigeants d'une filière de Wahaha. Ni Wahaha ni la police de Hangzhou n'ont répondu hier aux sollicitations de l'AFP pour commenter l'incident. La fortune de M. Zong s'élevait fin 2012 à 11 milliards de dollars, ce qui en fait le deuxième homme le plus riche du pays après le patron du conglomérat Wanda Group, Wang Jianlin (14 milliards de dollars), selon un classement dévoilé le 10 septembre par le magazine Forbes. Zong s'est lancé dans les affaires à 40 ans passés, vendant des boissons gazeuses aux enfants. La compagnie qu'il a lancée en 1987, Wahaha (nom signifiant «enfant riant» en chinois) a finalement connu un succès fulgurant, jusqu'à devenir la troisième plus grosse entreprise de boissons non alcoolisées dans le pays, selon le cabinet Euromonitor International. Le groupe compte actuellement près de 30 000 employés et a engrangé l'an dernier un chiffre d'affaires de 63,6 milliards de yuans (7,74 milliards d'euros).  

Chine

AFP

Bakambu: "J'assume mon choix" de partir en Chine

Bakambu: "J'assume mon choix" de partir en Chine

AFP

Accusée d'espionner le siège de l'UA, la Chine dénonce une "absurdité"

Accusée d'espionner le siège de l'UA, la Chine dénonce une "absurdité"

AFP

Zimbabwe: la Chine dément tout rôle dans la transition

Zimbabwe: la Chine dément tout rôle dans la transition

homme

AFP

Ramaphosa, l'ancien homme d'affaires enfin au pouvoir

Ramaphosa, l'ancien homme d'affaires enfin au pouvoir

AFP

Ramaphosa, l'ancien homme d'affaires au seuil du pouvoir

Ramaphosa, l'ancien homme d'affaires au seuil du pouvoir

AFP

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux

attaque

AFP

Nigeria: 105 élèves manquantes après une attaque de Boko Haram, le président Buhari s'excuse

Nigeria: 105 élèves manquantes après une attaque de Boko Haram, le président Buhari s'excuse

AFP

Nigeria: colère après la disparition de lycéennes lors d'une attaque de Boko Haram

Nigeria: colère après la disparition de lycéennes lors d'une attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: le spectre d'un "nouveau Chibok" après une attaque de Boko haram

Nigeria: le spectre d'un "nouveau Chibok" après une attaque de Boko haram