mis à jour le

le nouveau programme augmenté de 80 000 logements

Le gouvernement mise gros sur la formule location-vente pour juguler la crise du logement qui frappe le pays. Après l'ouverture des nouvelles inscriptions au programme dédié à cette formule, qui suscite un grand intérêt des citoyens, Abdelmadjid Tebboune, ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, annonce l'augmentation du nombre de logements affectés à l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL). Des 150 000 prévus initialement à 230 000 unités, le gouvernement ajoute à ce nouveau programme 80 000 logements. De quoi atténuer la demande. Entre les anciens souscripteurs de 2001 et 2002 et les nouveaux qui ont effectué ces derniers jours leurs inscriptions, il y aurait près de 400 000 demandes. Le nombre réel d'inscriptions au nouveau programme de logement a atteint 299 515 depuis le lancement des souscriptions, lundi dernier, à travers un site web créé par l'AADL spécialement pour cette opération. «Le Premier ministre a donné, mercredi, des instructions pour la recherche d'assiettes foncières devant abriter ce programme et d'autres programmes de réalisation de logements notamment à Alger», a précisé le ministre selon lequel tous les moyens ont été mis en place pour concrétiser dans les délais impartis cet ambitieux programme. M. Tebboune rassure même quant au problème d'assiettes de terrain dans les grandes villes comme Alger. Il parle d'une éventuelle réunion dans les prochains jours avec le wali d'Alger, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural et celui des Finances afin de se pencher sur la question et trouver des solutions rapides de sorte que la réalisation de ce programme ne soit pas bloquée à cause de l'indisponibilité de terrains bâtissables. Cela surtout que la capitale aura, à elle seule 90 000 logements de type location-vente. Interrogé sur les inscriptions via internet et la saturation du site mis en place par l'AADL, le ministre a invité les personnes intéressées par ce programme à éviter la multiplication des inscriptions tout en assurant qu'elles ne sont pas limitées dans le temps. Il estime que la forte sollicitation du site a fait qu'il a connu une surcharge à cause du nombre de visites record, atteignant même les 20 millions de tentatives d'accès simultanément. Cela sans compter les personnes qui se sont inscrites plusieurs fois. Les demandes déjà enregistrées seront traitées et triées en fonction des conditions d'éligibilité et la réponse sera connue dans un délai n'excédant pas un mois à compter de la date d'inscription. Une fois la demande acceptée, le souscripteur sera convoqué pour déposer le dossier administratif et, juste après, le paiement de la première tranche du prix du logement. Il faut souligner que l'AADL a enregistré un total 389 945 demandes depuis le lancement de l'opération de souscription par voie électronique. Parmi elles, il y a 50 391 inscriptions en double. Quelques milliers de personnes se sont inscrites jusqu'à 15 fois. Le ministre a également été interpellé sur le dossier toujours pendant des anciens souscripteurs de 2003, 2004 et 2005, qui exigent un traitement prioritaire de leurs demandes. Mais, selon lui, il faudra attendre la décision de la justice qui aura à se prononcer sur une plainte déposée par ces souscripteurs. Il invite cependant les concernés à procéder à des réinscriptions en attendant le jugement.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

programme

AFP

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

Afrique du Sud: coup d'arrêt pour le futur programme nucléaire

AFP

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

Rwanda: un programme de médicaments à «prix abordables»

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

logements

La rédaction

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

La rédaction

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

La rédaction

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL: Voici les touts premiers propriétaires