mis à jour le

Stations thermales : 1,8 million de visiteurs au cours du 1er semestre 2013

Le thème retenu en 2013 pour la Journée mondiale du tourisme qui sera célébrée le 27 septembre est «Le tourisme et l'eau : protéger notre avenir commun». Cette journée est l'occasion de mieux faire connaître le rôle du tourisme dans l'accès à l'eau et de mettre en relief la contribution du secteur à un avenir plus durable en ce qui concerne cette précieuse ressource. C'est dans ce contexte que s'inscrivent les dernières déclarations de Mohamed Amine Hadj-Saïd, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, concernant le thermalisme en Algérie. Lors d'une visite à Guelma, il a rendu public un chiffre : les stations thermales du pays ont accueilli, durant le 1er semestre 2013, plus de 1,8 million de visiteurs à la recherche d'une cure bienfaitrice. Il a reconnu néanmoins qu'une partie importante des curistes recensés (1,4 million) ont bénéficié du «strict minimum en matière de prestations». Il a révélé que «contrairement à une idée reçue, le thermalisme n'est pas seulement prisé par les personnes du troisième âge, mais par toutes les catégories d'âge, y compris les enfants». Et pour moderniser les structures et l'image de l'activité, une enveloppe de 12 milliards de dinars a été affectée à Gestour pour développer un programme. Par ailleurs, il attire l'attention sur le rôle du bien-être et de la remise en forme dans les activités touristiques. En effet, les spas ont fleuri au sein des hôtels 4 et 5 étoiles ces dernières années au niveau mondial, où ils font désormais partie des prestations incontournables, au même titre que le bar ou le restaurant. Ils sont considérés par les experts comme un outil de développement commercial et un vecteur d'image. La recherche du bien-être et la remise en forme ne sont plus un simple phénomène de mode, c'est une réelle tendance de consommation, y compris dans notre société, gagnée par la fatigue, le stress et le surmenage. Nous sommes aujourd'hui entrés dans une phase de maturation de la tendance, qui s'installe comme un basique, et simultanément se segmente et se sophistique, interagissant avec d'autres tendances. D'autres dossiers sont sur la table du ministre et dont il aura la lourde charge de les faire avancer : promotion du tourisme domestique, amélioration de la perception de la destination Algérie à l'international (quel rôle pour l'ONT ?), le plan qualité et la généralisation des TIC. En effet, les opérateurs publics et privés sont obligés de faire évoluer les pratiques, prendre en compte les avis des consommateurs, mener une veille sur leurs produits : ce que l'on dit d'eux sur internet, adopter de nouveaux modes de communication plus en phase avec les pratiques des internautes. Les établissements touristiques ne peuvent plus mentir sur leurs produits, leurs moindres défauts sont immédiatement publiés sous formes de textes, photos ou vidéos, référencés par les moteurs de recherche et diffusés à l'échelle mondiale (réseaux sociaux, TripAdvisor). La convention cadre signée en mars 2011 entre le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication et celui du Tourisme et de l'Artisanat dont l'objectif est la promotion et la commercialisation des produits touristiques à travers la généralisation de l'utilisation des TIC dans les différents domaines liés au tourisme (hôtellerie, voyage, etc.), est restée sans effet.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013