mis à jour le

La prolifération du cancer en Algérie égalera celle des pays avancées durant les 5 prochaines années

Le président de la Société algérienne d'oncologie  médicale (SAOM), le Pr. Kamel Bouzid, a affirmé que le nombre de personnes  atteintes de cancer en Algérie évoluera au même rythme que celui des pays avancés  durant les cinq prochaines années. Le Pr. Bouzid, également chef de service au centre spécialisé dans la lutte contre le cancer "Pierre et Marie Curie" (Alger), souligne que l'Algérie  "connait le même rythme de prolifération du cancer que les pays occidentaux  en raison du vieillissement de sa population.          En France, a-t-il dit, elle est de 300 cas pour 100.000 habitants et  de 400 cas pour le même nombre aux Etats Unis.  Sur la base d'indicateurs sur la moyenne d'âge des Algériens qui  est passée de 45 ans durant les premières années de l'indépendance à 76 ces  dernières années, le vieillissement expose une grande partie de la population à cette maladie. Durant ces dernières années, les cas de cancer ont augmenté de manière considérable passant de 80 cas pour 100.000 habitants en 1993 à 120 cas durant  les années 2000. Ce nombre est appelé à accroitre pour égaler celui enregistré  dans les pays avancés durant les cinq prochaines années. La moyenne d'âge des personnes atteintes, selon les chiffres de l'Institut  national de la santé publique (INSP), est de 52 ans ce qui démontre une prolifération  de la maladie parmi les personnes âgées (7% du total de la population).Une situation  qualifiée par les spécialistes d'"ordinaire". L'INSP a estimé en outre, que le nombre de nouveaux cas de cancer est  de 40.000 par an soit plus de 20.000 cas chez la femme et plus de 19.000 chez  l'homme. Le cancer du poumon, de la vessie et de l'appareil digestif, le cancer  colorectal et de la prostate sont les types de cancer les plus répandus chez  les hommes avec un taux de 52,5%. Trois autres types de cancer sont quant à eux, plus répandus chez la  femme à savoir celui de l'appareil génital (sein, utérus, col) suivi du cancer  colorectal soit un taux de 68% du total des cancers chez cette catégorie.  Les cancers du colon, du poumon et de l'utérus restent les types les  plus répandus en Algérie avec un taux de 50% touchant la moyenne d'âge de  59 ans pour l'homme et 51 ans pour la femme à l'exception du cancer du sein  qui touche également les femmes à partir de 40 ans.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

cancer

AFP

Cancer du sein: deux rapports alertent sur l'explosion des décès

Cancer du sein: deux rapports alertent sur l'explosion des décès

AFP

Afrique du Sud: Desmond Tutu annule ses voyages pour combattre le cancer

Afrique du Sud: Desmond Tutu annule ses voyages pour combattre le cancer

Rodolph TOMEGAH

Brésil: Neymar en guerre contre le cancer infantile

Brésil: Neymar en guerre contre le cancer infantile

Algérie

AFP

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

AFP

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

pays

AFP

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

AFP

Mali: bientôt "une force d'intervention rapide" dans le centre du pays

Mali: bientôt "une force d'intervention rapide" dans le centre du pays

AFP

Des employés maliens de la Croix-Rouge enlevés dans le centre du pays

Des employés maliens de la Croix-Rouge enlevés dans le centre du pays