mis à jour le

Lotfi Ben Jeddou : "Les Tunisiennes vont au Jihad Nikah en Syrie et reviennent enceintes"

Lemag : C'est là la déclaration du ministre tunisien de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou qui dévoile le nouveau problème social survenu en Tunisie à savoir ces filles parties en Syrie et revenues enceintes après avoir couché avec des dizaines, voire des centaines de jihadistes.

Le ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a déclaré, lors de son audition, jeudi, à l'Assemblée nationale constituante (ANC), que les filles expédiées en Syrie par des réseaux dans le cadre d...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Tunisiennes

AFP

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

Leila Assam - Lemag

Lotfi Ben Jeddou : "Les Tunisiennes vont au Jihad Nikah en Syrie et reviennent enceintes"

Lotfi Ben Jeddou : "Les Tunisiennes vont au Jihad Nikah en Syrie et reviennent enceintes"

Actualités

L’Union des Journalistes Arabes appelle les autorités tunisiennes

L’Union des Journalistes Arabes appelle les autorités tunisiennes

Jihad

AFP

Béa Diallo, député belge et boxeur contre le jihad

Béa Diallo, député belge et boxeur contre le jihad

AFP

Ben Laden avait des millions de dollars au Soudan qu'il destinait au jihad

Ben Laden avait des millions de dollars au Soudan qu'il destinait au jihad

Terrorisme

Le Sénégal est aussi «une cible majeure» pour les jihadistes

Le Sénégal est aussi «une cible majeure» pour les jihadistes

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre