mis à jour le

M’Chedallah (Bouira) : Des jeunes chômeurs bloquent le siège de la mairie

Des dizaines de jeunes chômeurs venant de plusieurs localités de la commune de M'Chedallah, 50 km à l'est de Bouira, ont fermé jeudi dernier le siège du l'hôtel de ville.   Les protestataires ont dénoncé la liste rendue publique par l'APC, des bénéficiaires de quelques projets entrant dans le cadre du programme « Blanche Algérie », destiné à l'emploi de jeunes chômeurs.  Les jeunes chômeurs affirment que cette liste n'est pas équitable. Notons que le projet en question chapoté par la direction de l'action social de la wilaya (DAS), est confié aux APC.  Chaque projet, qui emploie en moyenne 7 jeunes, porte sur l'aménagement et le nettoyage de l'environnement, l'entretien des espaces verts, des réseaux d'assainissement, et l'enlèvement des ordures ménagères. Les protestataires ont tout bonnement exigé l'annulation de cette liste tout en respectant la priorité et les besoins de chacune des localités de la région.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

chômeurs

AFP

Tunisie: des chômeurs tentent d'entrer dans le siège du gouvernement, des blessés

Tunisie: des chômeurs tentent d'entrer dans le siège du gouvernement, des blessés

AFP

Tunisie: des chômeurs tentent d'entrer dans le siège du gouvernement, des blessés

Tunisie: des chômeurs tentent d'entrer dans le siège du gouvernement, des blessés

AFP

Tunisie: un poste de police attaqué par des jeunes chômeurs

Tunisie: un poste de police attaqué par des jeunes chômeurs