mis à jour le

Affaire Wiam: L’escroc lourdement condamné

Le tribunal de première instance de Kénitra a condamné, mercredi, à 3 ans et demi de prison ferme, notamment pour escroquerie et abus de confiance, un individu qui avait exploité l’affaire de la petite Wiam Najeh, violemment agressée en avril dernier dans un douar près de Sidi Kacem, pour collecter des dons en sa faveur.

L’individu (H.M), arrêté en mai dernier à Kénitra, a été également condamné à une amende de 2.000 DH.

Il était à l’origine de la publication sur YouTube d’une vidéo de la petite Wiam, complètement défigurée à l’aide d’une faucille par un homme âgé de 46 ans, pour lancer une campagne de collecte de fonds en sa faveur pour les besoins de son hospitalisation.

L’homme s’était fait passer pour un proche de la victime et avait accompagné la vidéo, qui avait suscité un grand émoi et une forte mobilisation de la société civile, de ses coordonnées bancaires pour recevoir les dons que les parents de Wiam ont réclamé mais sans succès.

LNT
Crédits MAP

affaire

AFP

Afrique du Sud: nouveau revers judiciaire pour Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: nouveau revers judiciaire pour Zuma dans une affaire de corruption

AFP

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison