mis à jour le

Benkirane 2: Les “camarades” s’impatientent !

Le Bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a souligné “l’urgence de mettre un terme à la situation d’immobilisme et d’attentisme qui caractérise la vie publique au Maroc, à travers la formation d’un gouvernement dans les plus brefs délais”.

Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion tenue mercredi, le BP appelle au “retour à une situation politique et institutionnelle saine permettant de réunir les conditions à même d’assurer la poursuite du processus de réformes que le Maroc connaît depuis l’adoption de la nouvelle constitution et la formation de l’actuel gouvernement”.

Selon cette même structure, la préservation de la stabilité politique et de la paix sociale “requiert une vie institutionnelle saine permettant au gouvernement d’engager les chantiers de réforme dans les domaines économique, social et culturel, dans le cadre d’une approche rationnelle privilégiant les intérêts supérieurs de la nation et du peuple et permettant de relever le défi de l’édification d’un Maroc démocratique et développé tout en lui évitant les troubles, les crises et l’instabilité qui caractérisent l’environnement régional”.

L’instauration d’une vie institutionnelle saine permettra, aussi, de “pallier les répercussions négatives de la crise économique et financière internationale sur l’économie nationale, d’empêcher la dilapidation des acquis de notre peuple en ce qui concerne le droit à une vie digne et l’empêtrement du pays dans une situation de crise globale qui dessert le projet de société démocratique, moderne et progressiste à laquelle aspirent de larges franges du peuple”, ajoute le communiqué.

Abordant la situation économique et sociale et les mesures décidées dernièrement par l’Exécutif, notamment l’adoption du système d’indexation des produits pétroliers et l’augmentation des prix des carburants, le cabinet politique du PPS considère que la maîtrise des conséquences négatives de la crise économique et financière nécessite une approche réformiste globale ayant pour priorité la protection du pouvoir d’achat des citoyens, la facilitation de leur accès aux services sociaux de base et l’application du principe de solidarité sociale selon lequel les différentes catégories du peuple, notamment les classes aisées, doivent partager les contraintes résultant de cette crise.

La réunion a été consacrée à l’examen du programme d’action du parti pour la prochaine période, fait savoir le communiqué, ajoutant qu’il a été procédé à l’adoption de mesures relatives à l’organisation de l’université annuelle du parti prévue le 28 septembre à Rabat sous le signe ”Le PPS: identité et alliances” à laquelle participeront des acteurs politiques.

Cette université constitue la première manifestation prévue dans le cadre du programme de festivités commémoratives du 70è anniversaire de la création du parti qui se dérouleront d’octobre à décembre dans toutes les régions du Royaume, précise la même source.

LNT
Crédits MAP

Benkirane

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre