mis à jour le

Ecoles algériennes recherchent désespérément enseignants pour année scolaire 2013/2014

Où sont passés les professeurs en Algérie ? C'est le cri lancé par le Conseil Algérie des Lycées (CLA) qui pour cette nouvelle rentrée scolaire a tenu à alarmer l'opinion sur le manque d'enseignants dans les écoles algériennes.

Pas une rentrée passe, sans entendre cette vieille rengaine : l'école algérienne souffre d'une pénurie de professeurs. Les années scolaires se suivent et se ressemblent au grand regret des acteurs de l'enseignement et des parents. En effet, ces derniers appréhendent que la scolarité de leurs enfants soit perturbée par le manque de professeurs.

Une situation que le CLA a dénoncé ce vendredi dans un communiqué dans lequel il estime que les quotas de professeurs n'ont encore pas été respectés. "Près d'un mois après la rentrée scolaire 2013, le CLA dénonce le manque d'enseignants dans de nombreux collèges et lycées ainsi que d'autres problèmes d'ordre administratif. Le CLA déplore le « cafouillage », qui règne dans le secondaire et qui perturbe le déroulement des classes", écrit Bachir Hakem, le porte-parole du conseil. D'après ses estimations, "cette année le manque de professeur dépasse les 30 000 pour justifier ce chiffre nous allons donner deux chiffres de départ à la retraite plus de 560 à Blida et plus de 900 à Oran alors que le ministre n'est même pas arrivé à ouvrir 13 000 postes, s'ajoute à cela la pénurie de prof de Math qui est d'environ de 2000 à l'échelle nationale cette année ; nous donnerons là aussi un chiffre pour la wilaya d'Oran pour le concours de recrutement pour 70 professeurs de math dans le secondaire seuls 31 se sont présentés sans parler des départs à la retraite dans cette matière."

L'impossible quête de professeurs

Pourtant, la pénurie de professeurs devait être moindre cette année. En effet, le recrutement d'enseignants a été accéléré et décuplé cette année pour éviter les débordements à l'école et les classes surchargées. Le 12 août dernier, le ministère de l'Education avait organisé un concours de recrutement de 12 346 enseignants des trois cycles d'enseignement (primaire-moyen-secondaire). L'année 2013 près de 30 000 postes de fonctionnaires avaient été affectés aux ministères de l'Education nationale et de l'Intérieur. Cette année ils seront 8 470 007 élèves pour 389 207 professeurs. Au total 254 nouvelles écoles primaires ont été ouvertes,  99 nouveaux CEM et enfin 109 lycées.

Pour les parents d'élèves et le CLA, ce n'est pas suffisant. "Le système éducatif en Algérie a été incapable de répondre aux simples exigences de développement, mais aussi aux espoirs et aspirations de la nation", dénonce encore Bachir Hakem dans son communiqué. Ce manque de professeurs affecte non seulement la scolarité des élèves de tous les cycles confondus, mais également tout le système scolaire algérien. D'après le porte-parole, le déséquilibre professeurs/élèves réduit le nombre de places dans les écoles et poussent à certaines dérives, comme le favoritisme. "Le CLA relève un grand mécontentement et une grande frustration parmi les élèves exclus qui n'arrivent pas à décrocher une inscription dans leurs établissements alors que d'autres exclus d'autres établissements y trouvent une place moyennant souvent des cadeaux et des services ainsi que l'installation d'une école privée à l'intérieur de l'école publique tout se vend et s'achète aujourd'hui dans l'école publique."

The post Ecoles algériennes recherchent désespérément enseignants pour année scolaire 2013/2014 appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

écoles

AFP

En Afrique, la Turquie livre une guerre totale

En Afrique, la Turquie livre une guerre totale

AFP

Les écoles brûlent au Kenya et le pays se demande pourquoi

Les écoles brûlent au Kenya et le pays se demande pourquoi

AFP

Afrique du Sud: incendie criminel

Afrique du Sud: incendie criminel

enseignants

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

AFP

Gabon: enseignants ulcérés, lycéens en colère, l'école en ébullition

Gabon: enseignants ulcérés, lycéens en colère, l'école en ébullition

La rédaction

Algérie : 3000 enfants tabassés par leurs enseignants durant l’année passée

Algérie : 3000 enfants tabassés par leurs enseignants durant l’année passée