mis à jour le

Sud-Kivu-Trop d'obstacles

L'intégration des rebelles du Sud Kivu dans l'armée nationale ne donne pas les résultats escomptés : nombreux repartent en brousse. En cause, la lenteur du processus, l'appât du gain des miliciens, les revendications irréalistes de leurs chefs. La société civile souhaiterait qu'ils soient envoyés loin de leurs villes d'origine.

Syfia Grands Lacs

Ses derniers articles: Enclavée, la Province Orientale tourne au ralenti  Bas-Congo : Du poisson bon marché grâce aux chalutiers locaux  Nord du Burundi : Les femmes rurales, proies préférées des politiciens 

rebelles

AFP

Tensions en Centrafrique mais les rebelles sont tenus

Tensions en Centrafrique mais les rebelles sont tenus

AFP

Centrafrique: les principaux groupes rebelles rompent leur cessez-le-feu

Centrafrique: les principaux groupes rebelles rompent leur cessez-le-feu

AFP

Centrafrique: les rebelles annoncent une trêve avant les élections

Centrafrique: les rebelles annoncent une trêve avant les élections