mis à jour le

Les inscriptions sur le Net se poursuivent avec moins de problèmes techniques

L'opération d'inscription électronique au nouveau programme de logements de type location-vente se poursuivait hier avec la même affluence constatée lors des deux premiers jours, mais aussi avec moins de problèmes et soucis techniques au niveau de la capitale. Faute d'avoir une connexion internet à domicile, plusieurs postulants au nouveau dispositif de logement piloté par l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL) continuent de se rendre dans les cybercafés de leur quartier en vue de soumettre leurs candidatures. Passé le rush, le stress et les problèmes techniques des deux premiers jours, les choses commencent à rentrer dans l'ordre du côté des gérants de cybercafés algérois, pris d'assaut dès les premières heures de la matinée de lundi dernier. Ces derniers ont trouvé une aubaine dans l'opération lancée par l'AADL pour éviter aux souscripteurs les désagréments liés aux déplacements au siège de l'Agence et les problèmes de files d'attente avec la présence d'un grand nombre de personnes sur place. Ils ont ainsi proposé une formule «clés en main» en suggérant aux postulants de laisser leurs renseignements personnels nécessaires et de revenir le lendemain récupérer leurs accusés de réception en contrepartie d'une somme allant jusqu'à 200 DA. Cette formule a eu un écho favorable auprès des candidats, alors que la pression a diminué pour les cybercafés, quoiqu'ils soient désormais mobilisés toute la journée compte tenu du nombre important des souscriptions à valider. De ce fait, les longues files d'attente et l'encombrement des cybercafés, déjà exigus, se font de moins en moins remarquer à la faveur de cette «astuce», bien que les problèmes techniques continuent de jouer sur les nerfs des utilisateurs. Caractères chahutés, cases et rubriques décalées, formulaire à l'envers sur l'écran de l'ordinateur sont les principaux problèmes techniques rencontrés par les souscripteurs, auxquels s'ajoutent le blocage du site, la difficulté du téléchargement de la déclaration sur l'honneur ou de l'accusé de réception.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien