mis à jour le

Jeunes algériens êtes-vous prêts

L'esprit entrepreneurial des Algériens sera stimulé du 18 au 24 novembre durant la Global Entrepreneurship Week, la semaine de l'entrepreneuriat. Cet événement international organisé dans près de 160 pays aura également son édition 2013, et réunira tous les entrepreneurs, accomplis ou débutants autour d'une semaine sous le signe de l'innovation.

Vous avez des projets d'entreprise ? C'est peut-être l'heure de les partager avec des personnes expérimentées lors de la nouvelle édition de la Global Entrepreneurship Week Algeria (GEW). Organisée chaque année dans le monde entier, ce mouvement veut impulser des initiatives algériennes. Cette année encore le NAPEO Algeria (North Africa Partnership for Economic Opportunities, Partenariat pour le Développement Economique en Afrique du nord-est) l'organisateur de l'événement, du moins il est le coordinateur des activités proposées lors de la GEW. Au programme sont prévues "rencontres entre partenaires et jeunes entrepreneurs, du réseautage, du mentoring ou encore des concours", explique Fatiha Rachedi, responsable du projet GEW. Le but est surtout "de créer un mouvement fort autour de rencontres entre les créateurs, les innovateurs, en somme tout ceux qui lancent des start-up", explique encore la responsable.

Dynamiques territoriales

Cette semaine qui débutera à Alger et s'achèvera à Oran réunira du beau monde autour du thème "dynamiques territoriales". Le but de cette nouvelle édition sera de mettre en avant le potentiel de chaque wilaya,  pour créer un pôle d'attractivité dans chaque région impliquant tous les acteurs locaux. "Plutôt que d'attendre une initiative de la part des autorités, nous préférons pousser les entrepreneurs, notamment les jeunes à s'impliquer. Le mouvement doit jaillir par le bas", estime de son côté M. Rachedi, membre du comité organisateur du NAPEO. Ainsi l'hôte de la GEW tenu à impliquer tout le pays dans cette semaine d'entrepreneuriat en organisant des activités dans toutes les wilayas du pays pour ne laisser personne de côté.  De quelle manière ? En tentant de connecter les participants à des collaborateurs potentiels, des mentors et même des investisseurs, par le biais de débats, d'échanges, ou d'ateliers.

Les participants à cette semaine pourront donc se former dans les ateliers, en apprenant par exemple à faire des business plans, à analyser l'environnement dans lequel ils souhaitent investir ou encore à connaître les rouages de l'administration algérienne. Ils pourront demander conseil à des mentors qui les suivront dans leur projets. Enfin pour ceux qui en sont au stade de la concrétisation, des concours pour repérer les graines d'entrepreneurs seront leur chance de montrer leur potentiel. D'ailleurs, le NAPEO organise son propre concours : le "start-up challenge". Tous les Algériens du pays sont invités à participer. Au total deux gagnants seront retenus et recevront chacun un prix de 250 000 dinars et des conseils pour mener à bien leur projet. 84 autres candidats seront retenus dans tout le pays et seront coachés pour la création de leur entreprise.

The post Jeunes algériens êtes-vous prêts à entreprendre ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Algériens

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Attaque

Attaque