mis à jour le

Gâteau de mariage, 2008 / Flickr CC
Gâteau de mariage, 2008 / Flickr CC

Selon un étudiant nigérian, même les lois de la physique interdisent l'homosexualité

Des arguments faussement scientifiques, mais qui ravissent les médias nigérians.

L'homosexualité est contre nature, c’est prouvé scientifiquement. Cette déclaration farfelue provient d’un étudiant en sciences de l’université de Lagos.

Le nigérian Chibuihem Amalaha entend prouver par la physique que le mariage gay ne devrait pas être autorisé, rapporte le site Afrik.

Pourtant, sa démonstration qu’il juge «révolutionnaire» est bien simpliste. Lors d’une expérience sur des aimants, le jeune homme note que les pôles similaires se repoussent et en tire une conclusion pour le moins fantaisiste, indique Afrik.com:

«Cela signifie qu’un homme ne peut pas être attiré par un autre homme parce qu’ils sont similaires, et une femme ne devrait pas pouvoir être attirée par une autre femme parce qu’elles sont similaires.»

L’université de Lagos soutient son étudiant, allant jusqu’à affirmer qu’il pourrait gagner un prix Nobel. La presse nigériane s’est aussi emparée de la «découverte» du jeune homme pour la présenter comme une vérité scientifique établie comme le journal This Day Live qui publie une interview de Chibuihem Amalaha.

En revanche, d’autres médias africains critiquent ouvertement ce qu’ils considèrent être une supercherie. Le site sud-africain Mamba Online va jusqu’à qualifier l’étude «d’absurde».

Cette expérience, dont la dimension scientifique est hautement questionnable, risque pourtant de provoquer des remous au Nigeria, qui a interdit le mariage entre couples de même sexe en mai 2013, rapelle Afrik.com. Comme dans de nombreux pays africains, l’homosexualité y est très mal vue: les homosexuels sont à la fois victimes de la répression pénale et de l’homophobie ambiante dans la société nigériane.

Lu sur Afrik

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

homosexualité

Sexualité

Deux hommes condamnés pour homosexualité en Côte d'Ivoire, une triste première

Deux hommes condamnés pour homosexualité en Côte d'Ivoire, une triste première

Moeurs

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

AFP

Tunisie: peine réduite en appel pour un étudiant condamné pour homosexualité

Tunisie: peine réduite en appel pour un étudiant condamné pour homosexualité

homophobie

LGBTQ

Plainte contre Maroc Hebdo pour sa une «Faut-il brûler les homos?»

Plainte contre Maroc Hebdo pour sa une «Faut-il brûler les homos?»

LGBT

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

L'Ouganda ne sera jamais la Mecque africaine des homosexuels

Homophobie

Le Congo-Kinshasa sur les pas de l'Ouganda

Le Congo-Kinshasa sur les pas de l'Ouganda

répression

AFP

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

AFP

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation

AFP

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation

Le Maroc justifie la répression contre le mouvement de contestation