mis à jour le

On vous le dit

-Les promesses non tenues de Tahmi Plus d'un mois après sa visite en compagnie du chef du gouvernement à Tiaret, le docteur Tahmi, ministre de la Jeunesse et des Sports, n'a pas tenu sa promesse de remédier à la situation dans laquelle se trouvait son secteur à Tiaret. Le MJS, abordé en marge de la visite, a reconnu «le grand retard que connaît le secteur dans la région»  et a «promis de prendre des décisions», mais jusque-là rien n'a été entrepris, en dépit de l'inertie dans laquelle se complaisent les responsables, incapables de se hisser à la hauteur des aspirations légitimes de la population. -L'alphabétisation gagne de plus en plus de terrain à Jijel Deux nouvelles classes d'alphabétisation ont  été ouvertes, pour la première fois cette année, dans la commune de Selma Benziada et la mechta Hemara (Texenna), par l'associatio El Amal d'alphabétisation, a-t-on appris, hier, auprès de sa présidente, Mme Assia Bouchenine. L'ouverture de ces classes, situées dans des zones considérées comme  les «derniers bastions» de l'analphabétisme, permettra de donner un nouvel  élan à la lutte contre ce fléau socioculturel qui touche une bonne partie de la population de la wilaya, a-t-elle indiqué. Présente dans 27 communes sur les 28 que compte la wilaya, l'association El Amal, qui n'a que trois années d'existence, a également programmé, pour l'année  2014, l'ouverture d'une classe de 40 apprenants dans la commune rurale et montagneuse  d'Erraguène, a indiqué Mme Bouchenine. L'année scolaire 2012 a été marquée par la sortie de 187 apprenants, contre 375 en 2011, dans les établissements relevant de l'association dont les  autres objectifs sont la création prochaine de deux classes de 4e et 5e  années afin de permettre aux apprenants d'accéder au cycle de l'enseignement  moyen, ainsi que la dispense de cours de langue française et l'apprentissage du Saint Coran, a encore souligné la présidente de l'association. Dans la wilaya de Jijel, le réseau d'alphabétisation est couvert  par d'autres associations qui activent sur le terrain pour éradiquer l'analphabétisme qui touche un nombre important de la population aussi bien masculine que féminine. -Près de 9000 emplois créés à Laghouat 8978 emplois ont été créés depuis le début de  l'année dans la wilaya de Laghouat, dans le cadre du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), a-t-on appris de la direction locale de l'emploi. Pas moins de 4849 postes ont été accordés au titre de ce dispositif au profit d'universitaires et techniciens supérieurs, une tranche de 3968 emplois  pour les promus d'instituts de formation et 151 autres au titre des contrats  aidés, a précisé le directeur de l'emploi, Mohamed Mokhtar. Le même responsable a qualifié ce nombre d'emplois créés de «record»  par rapport à l'année 2012, où 5116 emplois avaient été créés à travers la wilaya au titre du DAIP, dont 2744 pour les universitaires, 2264 pour les promus  d'établissements de la formation professionnelle et 103 emplois pour les contrats d'emploi aidés. Dans le souci de se rapprocher des jeunes de la région, la direction de l'emploi compte ouvrir de nouvelles antennes dans les localités d'Aflou, Bellil et Ksar El Hirane, a ajouté le même responsable. Les 126 projets d'investissement avalisés durant le premier semestre de 2013 par l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (Ansej) devront générer, une fois opérationnels, plus de 200 emplois, ont signalé, pour leur part, les responsables de l'antenne locale de l'Ansej.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien