mis à jour le

Un espoir au bout de moult bugs…

Des écueils ont surgi à chaque étape du processus.   Impossible de contacter le serveur». Ce message aura mis à rude épreuve, hier, la patience et les nerfs de nombreux Algériens. L'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL) a entamé, hier matin, les inscriptions pour les nouveaux programmes de logements selon la formule location-vente. Et comme attendu, le site internet spécialement ouvert pour cette opération par l'agence, a été pris d'assaut, dès sa mise en service, par des milliers de citoyens désireux de souscrire à cette formule. L'adresse en question «inscription.aadl.dz», qui a sans doute été le site le plus visité hier en Algérie, a connu son lot de bugs et autres couacs. Des écueils qui ont surgi à chaque étape du processus : adresse introuvable ou inaccessible, cases du formulaire qui n'affichaient pas les communes correspondantes aux wilayas, impossibilité de valider l'enregistrement une fois les données personnelles fournies, ce fameux message : «impossible de contacter le serveur», et, une fois l'enregistrement accepté et validé, la lenteur, voire l'absence de téléchargement de l'accusé de réception et des conditions d'éligibilité et de la déclaration sur l'honneur. Ces inscriptions étant, évidemment, au c½ur de toutes les conversations, même virtuelles, un seul mot d'ordre est donné par tous : «Il faut insister, cliquer et re-cliquer, réessayer jusqu'à validation, actualiser, etc.» Quitte à y passer toute la journée. Et parfois sans résultat. La pression et les bugs auront d'ailleurs eu raison de la détermination de nombreux postulants. «La première chose que j'ai faite quand je suis arrivé à mon bureau, c'est ouvrir le site en question. A partir de 8h30 jusqu'à 16h30, je n'ai pas cessé d'essayer, mais impossible de valider l'enregistrement. Je suis même sorti pour essayer dans un cybercafé, en vain», raconte un jeune homme. «J'ai abandonné pour aujourd'hui (hier, ndlr), je vais réessayer plus tard, demain ou après-demain, une fois que le rush sera passé et que les problèmes techniques seront résolus», conclut-il. Et si certains s'acharnaient afin de voir disparaître le «Error» de leurs écrans, d'autres internautes s'inquiétaient du sort de l'ensemble des formulaires remplis. Une page web non sécurisée ? Selon le site web Algerie.dz, l'AADL ne sécurise pas les données personnelles des souscripteurs, et ce, en invitant les citoyens à fournir des informations confidentielles via «une page non Sécurisée». «Leurs nom et prénom, numéros de carte nationale d'identité et de sécurité sociale, les dates de naissance, etc., toutes ces données sont ensuite envoyées par l'utilisateur vers le serveur de l'AADL sans le moindre cryptage avec la technologie SSL, ce qui rend les données personnelles des Algériens particulièrement vulnérables au piratage et à l'usurpation d'identité», s'alarme-t-on. «Un logement le vaut bien, non ?», commentait pour sa part une jeune femme, indifférente à ces risques. C'est la première fois que les inscriptions pour ce type de programme, lueur d'espoir pour des millions de personnes d'acquérir un logement décent, se déroulent via internet. Et l'annonce du choix de ce procédé avait suscité des doutes quant aux capacités réelles de l'agence à gérer un tel afflux de visites simultanées. Le directeur général de l'AADL avait, dans une déclaration à la presse, assuré qu'en dépit du «défi» que représente cette opération «inédite», qui demande «une grande préparation sur le plan technique et la formation de pas mal d'ingénieurs», cette méthode permettra de «faciliter la tâche pour les souscripteurs et pour les agents de l'AADL et, aussi, assurer la transparence dans la gestion et le traitement des demandes des citoyens».

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

espoir

AFP

RD Congo: recensement dans le Kasaï, fragile espoir de paix et d'élections

RD Congo: recensement dans le Kasaï, fragile espoir de paix et d'élections

AFP

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

AFP

Tunisie: coup de filet anticorruption et espoir d'opération "Mains propres"

Tunisie: coup de filet anticorruption et espoir d'opération "Mains propres"