mis à jour le

Malawi: neuf policiers condamnés

Neuf officiers de police du Malawi ont été condamnés à 14 ans de prison pour avoir détourné plus de 120.000 euros des caisses de la police, a annoncé lundi le ministère public.

Les officiers, qui pour la plupart sont commissaires de police,  ont été reconnus coupables d'avoir détourné un total de 55 millions de kwacha (123.000 euro). Le salaire moyen d'un officier de police est de 75 euros par mois.

"Les neuf avaient créé un réseau avec des civils pour siphonner l'argent de la police", en fraudant sur les salaires et les déclarations d'impôt, a précisé à l'AFP le procureur en charge des affaires de police Happy Mkandawire.

Selon lui, les neuf condamnés faisaient partie d'un groupe de 15 suspects arrêtés en 2009 au cours d'un "exercice de nettoyage" des comptes du quartier-général de la police.

Trois ont été acquittés, deux sont morts pendant la procédure qui a duré quatre ans et une femme a été condamnée avec sursis car elle a eu entretemps un enfant.

L'un des condamnés, Isaac Moyo, était le chef du service-paye des 11.000 policiers que compte le Malawi.

Le changement soudain de mode de vie des officiers, notamment l'achat de voitures et de propriétés, est à l'origine de l'enquête. Le ministère public estime qu'un tiers des revenus nationaux du Malawi est détourné, notamment par des "salariés fantômes".

AFP

Ses derniers articles: RDC: heurts  Niger: don américain de 45 millions de dollars aux réfugiés de Boko Haram  Viols d'humanitaires 

policiers

AFP

Egypte: cinq policiers tués par balles au sud du Caire

Egypte: cinq policiers tués par balles au sud du Caire

AFP

Kenya: six policiers tués dans le centre "par des bandits"

Kenya: six policiers tués dans le centre "par des bandits"

AFP

Kenya: trois policiers tués dans une attaque shebab contre un camp

Kenya: trois policiers tués dans une attaque shebab contre un camp

prison

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

fraudes

L'après-17 avril

Il faut regarder au-delà de la présidentielle algérienne

Il faut regarder au-delà de la présidentielle algérienne

Steven LAVON

Fraudes sur identité

Fraudes sur identité

AFP

Guinée: le président Condé pas "gêné" par les accusations de fraudes

Guinée: le président Condé pas "gêné" par les accusations de fraudes